in

2M FÊTE SES TRENTE ANS AU FOND D’UN GOUFFRE FINANCIER

Actu-Maroc

Le public marocain fidèle à la deuxième chaîne de télévision nationale vit , depuis plusieurs jours et jusqu’à la fin de l’année, la célébration du trentième anniversaire de sa création que les plus jeunes n’ont pas connue. Il est loin le temps où les marocains désireux de nouveautés cathodiques et rescapés de la courte et ultime opération de ” ça bouge à la télé”, la première chaîne en l’occurrence, se sont engouffrés dans le vide laissé par la première pour trouver du réconfort et assouvir leur soif sur la deuxième chaîne que leur offrait le roi Hassan 2.

Très actif dans la deuxième moitié des années 80 pour faire avancer l’audiovisuel public national au moment où commençait à le guetter le danger de la concurrence; Hassan 2 a tenu à ce que 2 M soit élitiste, payante donc pour offrir le meilleur des programmes à la classe moyenne. Cette expérience avait vite montré ses limites en raison du manque d’abonnés partis sur les chaînes satellitaires pour mettre fin au cryptage et rendre son antenne accessible à tous, sans savoir qu’elle signait ainsi le début de sa chute d’audience, bien qu’elle soit restée toujours la première à être regardée par les marocains jusqu’à l’arrivée d’Al Jazeera. Devant cet effritement, la chaîne a fini par perdre ses parts de marché et ne doit plus sa survie qu’au bol d’oxygène des subventions publiques. Côté qualité des programmes l’on peut deviner que faute de moyens, 2 M a beaucoup perdu au niveau du divertissement, de la fiction et de l’information avec des grilles de programmes bricolés en raison du manque de moyens sur fond d’endettement record qui ne lui permet plus d’envisager une seconde vie.

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

Commentaires

What do you think?

189 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Sfax - Hatem Ben Salem: 20 élèves agressés sexuellement par leur enseignant en dehors des écoles

20 élèves agressés sexuellement par leur enseignant en dehors des écoles

Stef Bolk réagit à l’expulsion d’un journaliste et revient sur la santé de Zefzafi

Stef Bolk réagit à l’expulsion d’un journaliste et revient sur la santé de Zefzafi