in

Algérie..L’ancien ministre emprisonné pour corruption

Algérie..L'ancien ministre emprisonné pour corruption

Actuexpress Le 2021-06-18 18:13:00, Algérie..L’ancien ministre emprisonné pour corruption

Le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed en Algérie a prononcé une ordonnance de placement en détention provisoire contre l’ancien ministre des Relations avec le Parlement, Taher Khawa, soupçonné d’être impliqué dans des affaires de corruption.

Selon Russia Today; « Al-Taher Khawa avait des relations étroites avec l’ancien ministre de la Justice, Al-Tayeb Louh, ainsi qu’avec l’homme d’affaires Abdelmalek Sahraoui, qui a été placé en détention provisoire par le juge d’instruction lui-même, et à ce titre il est poursuivi en l’affaire Al-Hal. »

Le 11 janvier 2020, les autorités judiciaires ont prononcé une interdiction de voyager à l’encontre de l’ancien ministre des Relations avec le Parlement, Taher Khawa.

Il est à noter que la justice algérienne avait déjà prononcé une peine de deux ans de prison, dont une peine avec sursis, à l’encontre de Mohamed Djemai, l’ancien secrétaire général du Front de libération nationale au pouvoir à l’époque de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

Le tribunal a reconnu Jamei coupable d’abus de pouvoir et d’insulte à un journaliste, et lui a infligé une amende de 200 000 dinars.

Le parquet avait requis 3 ans de prison et 500 000 dinars d’amende.

Il est à noter que Jamai est un ancien député à l’Assemblée nationale populaire (la chambre basse du Parlement) et ancien secrétaire général du Front de libération nationale, et est temporairement emprisonné depuis septembre 2019.

En revanche, le Conseil judiciaire algérien (la Cour d’appel) a décidé aujourd’hui, mercredi, de reporter l’audience de l’affaire Mohieddine Tahkout, un homme d’affaires, au 21 octobre, en raison de l’absence de l’un des accusés, Abdelghani Zaalan. , l’ancien ministre des Transports.

Le tribunal de « Sidi M’hamed » avait condamné Tahkout, qui est affilié à l’entourage de Bouteflika, à 16 ans de prison et à une amende de 8 millions de dinars après l’avoir condamné pour des chefs d’accusation liés à la corruption, au blanchiment d’argent et à l’obtention de privilèges illégaux, une affaire dans laquelle d’anciens ministres et responsables, dont l’ancien Premier ministre Ahmed Ahmed, ont également été condamnés.Ou Yahya et Abdel Malik Baskets.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Oyedepo soutient la réglementation des médias sociaux

Oyedepo soutient la réglementation des médias sociaux

Muhammadu Buhari2

Pas de retour en arrière sur la récupération des routes de pâturage – FG