in

Algérie.. Le parti au pouvoir commente l’engagement de Tebboune de ne pas briguer un second mandat

Algérie.. Le parti au pouvoir commente l'engagement de Tebboune de ne pas briguer un second mandat

Actuexpress.net Le 2021-06-04 18:37:00, Algérie.. Le parti au pouvoir commente l’engagement de Tebboune de ne pas briguer un second mandat


Algérie.. Le parti au pouvoir commente l'engagement de Tebboune de ne pas briguer un second mandat

Publié: 04 juin 2021 16:37 GMT

Mise à jour : 04 juin 2021 à 18h25 GMT

Le secrétaire général du Parti du Front de libération nationale en Algérie, Abou El Fadl Baaji, a déclaré aujourd’hui, vendredi, que « l’échec du président Abdelmadjid Tebboune à briguer un second mandat est une affaire personnelle, et que le président est libre.

Source : Tunisie-Eram News

Le secrétaire général du Parti du Front de libération nationale en Algérie, Abou El Fadl Baaji, a déclaré aujourd’hui, vendredi, que « l’échec du président Abdel Majid Tabun à briguer un second mandat est une affaire personnelle, et que le président est libre de choisir, et s’il veut fonder un parti, il est libre », disait-il.

« Nous n’avons aucun problème avec les partis islamiques, et le peuple doit assumer la responsabilité de les choisir et de celui qui donne leur vote », a ajouté Baji, lors de son accueil du forum du journal algérien « Al-Hiwar ». notant que « l’arrivée des islamistes au pouvoir ne nous fait pas peur, d’autant plus que nous avons reçu plus de 3.000 dossiers pour se présenter dans le parti au niveau national ».

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait confirmé dans un entretien au journal français « Le Point » qu’il n’envisageait pas de briguer un second mandat, soulignant que sa mission est « de permettre au pays de se relever, de reconstruire les institutions et de faire de la république la propriété de tous. » Les Français ont déclaré que son premier mandat était « encore à ses balbutiements ».

Les partis d’opposition algériens n’ont pas commenté les déclarations de Tebboune, intervenues quelques jours avant les élections législatives prévues le 12 juin, dont les autorités algériennes craignent un boycott sans précédent, comme le menacent les partis d’opposition.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Lukoil conclut une transaction de 800 millions de dollars sur un projet de production d’hydrocarbures au Congo

Les Nigérians sur Twitter réagissent à la suspension de Twitter du Nigeria |  Liberté de la presse

Les Nigérians sur Twitter réagissent à la suspension de Twitter du Nigeria | Liberté de la presse