in

Algérie : le sommet arabe se tiendra à temps

الجزائر: سيتم عقد القمة العربية في موعدها

Actuexpress Le 2021-08-31 20:35:00, Algérie : le sommet arabe se tiendra à temps

20:35 Mardi 31 août 2021

Algérie – (dpa)

Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a annoncé que le sommet arabe se tiendrait à temps et avec une bonne préparation.

« Le sommet arabe se tiendra à temps et avec une bonne préparation, l’Algérie est prête à l’accueillir et à faire plus d’efforts pour en faire un succès », a déclaré Lamamra lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre libyen des Affaires étrangères Raja al-Manqoush aujourd’hui, mardi. .

Sur la Libye, il a assuré à Lamamra que l’Algérie est confiante que les élections législatives se tiendront en Libye à leur date prévue le 24 décembre et qu’elles parviendront à former un gouvernement légitime national.

Concernant la présence de mercenaires, de forces non conventionnelles et de terroristes en Libye, Lamamra a admis que cette question représente une menace pour la stabilité des pays voisins, notant que les pays qui les ont transférés sur le territoire libyen sont censés les renvoyer là où ils se trouvaient.

Il a révélé à Lamamra des consultations pour rapprocher les points de vue avec les principaux acteurs afin de soutenir l’action arabe commune au service de la cause palestinienne et l’adhésion à l’initiative de paix arabe, qui reste une initiative valable à laquelle adhère l’Algérie.

Il a assuré à Lamamra que l’Algérie reprendra bientôt ses efforts de médiation pour résoudre la crise du barrage de la Renaissance.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Le secrétaire général de l'OPEP applaudit l'activité du secteur privé dans le secteur pétrolier et gazier du Congo-Brazzaville

Le secrétaire général de l’OPEP applaudit l’activité du secteur privé dans le secteur pétrolier et gazier du Congo-Brazzaville

Chaos dans les médias tunisiens : recul

Chaos dans les médias tunisiens : recul