in

Algérie : les partis vainqueurs saluent les résultats des élections avec le plus faible pourcentage

الجزائر: الأحزاب الفائزة ترحب بنتائج انتخابات شهدت أدنى نسبة مشاركة تاريخياً

Actuexpress Le 2021-06-17 10:53:00, Algérie : les partis vainqueurs saluent les résultats des élections avec le plus faible pourcentage

10:53 jeudi 17 juin 2021

Algérie – (AFP):

Les partis algériens qui ont remporté mercredi les élections législatives anticipées se sont félicités des résultats obtenus lors des élections de samedi, qui ont connu le taux de participation le plus bas de l’histoire du pays.

« Nous sommes la plus grande force politique au Parlement », a déclaré Abu al-Fadl al-Baaji, secrétaire général du Front de libération nationale (Afalan), lors d’une conférence de presse. Le Front de libération nationale, le parti au pouvoir, a remporté 105 sièges sur 407 lors des élections législatives anticipées qui ont eu lieu samedi et a connu un large boycott, le taux de participation, selon les chiffres officiels publiés mardi, n’étant que de 23 %, le plus bas taux de participation dans l’histoire du pays.

La victoire du Front de libération nationale (Aflane) a surpris compte tenu de la baisse importante de sa popularité en raison de ses liens avec le président Abdelaziz Bouteflika, poussé par le mouvement à la démission en 2019, bien que ce parti bénéficie toujours d’un large et ancien base.

« Arauda est entré dans le musée »

Al-Baaji a ajouté que « le Front de libération nationale a de nouveau marqué l’histoire, et ceux qui voulaient l’introduire dans le musée ont été exclus de l’histoire ». Al-Baji, dont la candidature aux élections a été rejetée par les autorités en raison de son non-accomplissement du service militaire obligatoire, selon les médias locaux, a confirmé dans sa conférence de presse que « le peuple algérien ne déteste pas le Front de libération nationale », mais plutôt déteste le comportement de certaines personnes à l’intérieur du pays, indiquant que le parti a traité ces Le problème est de changer sa rhétorique et certains de ses dirigeants.

A son tour, le secrétaire général de l’Assemblée nationale démocratique (57 sièges), Tayeb Zitouni, a qualifié les résultats des élections de « très positifs » pour son parti, qui « reste en tête des grands partis politiques en Algérie », selon APS cité. L’agence a également cité le chef du Front du futur (48 sièges), Abdelaziz Belaid, affirmant que les résultats des élections sont « logiques et objectifs », exprimant son espoir que la prochaine législature constituera un « bon début » pour construire le nouvelle Algérie.

Les islamistes sont « heureux »

De son côté, le Mouvement de la société pour la paix, le plus grand parti islamiste du pays, s’est félicité des résultats obtenus aux élections, indiquant qu’il étudierait toutes les offres concernant la formation du gouvernement. « Nous sommes très heureux de ce succès. Ce sont des résultats historiques… (malgré) les graves abus que nous avons enregistrés et qui ont affecté les résultats », a déclaré le chef du mouvement, Abdel Razzaq Makri.

Mais Makri a estimé que « le président de la République (Abdel-Majid Tebboune) est innocent de ce qui s’est passé, et nous n’accusons pas le chef de l’Autorité (l’Autorité électorale nationale indépendante, Muhammad Sharafi) parce qu’il n’a pas les outils pour savoir ce qui se passe dans tous les États. » Le mouvement a énuméré certaines violations, telles que le fait de ne pas obtenir les résultats des votes, de ne pas pouvoir surveiller tous les bureaux de vote, en plus d’avoir mal compris la loi dans le processus de calcul des livres blancs, comme cela s’est produit dans la capitale.

Aux élections boycottées par le mouvement et une partie de l’opposition, le Front de libération nationale a remporté 105 sièges sur 407, suivi par le Mouvement de la Société pour la paix avec 64 sièges, et le Rassemblement national démocratique, allié du Front de libération au pouvoir, avec 57 places. Les indépendants ont remporté 78 sièges.

Makri, qui s’était auparavant déclaré « prêt à diriger le pays », a regretté que le mouvement n’ait pas obtenu la majorité pour mettre en œuvre « des mesures de pacification dont la première est la libération des détenus, la libération des médias, l’indépendance du pouvoir judiciaire, la liberté de constituer des partis et des associations, et l’ouverture d’un dialogue national avec toutes les composantes de l’arène politique, même avec celles qui n’ont pas participé à l’élection ».

« gouvernement d’union nationale »

« Nous nous dirigeons vers la construction d’un contrat national global qui aboutira à un gouvernement d’unité nationale pour le développement du pays », a-t-il déclaré. Le taux de participation, qui était le pari principal dans ce sondage, n’a pas dépassé 23%, ce qui est le plus bas de l’histoire des élections algériennes, non seulement au niveau des élections législatives, mais aussi au niveau des élections en général, selon l’Autorité électorale nationale indépendante. A titre de comparaison, le taux de participation a atteint 35,70 % aux dernières élections législatives de 2017, et 42,90 % aux élections de 2012.

Le président du Mouvement de la société pour la paix a attribué la réticence des électeurs à participer aux urnes à « la fraude dont les élections ont été témoins dans le passé et à la mauvaise image que le régime a donné des parlementaires ». Il s’agit des premières élections législatives en Algérie depuis le début des manifestations du Hirak le 22 février 2019.

Corona.. à chaque instant

récupérer aujourd’hui

Total des blessures

Nombre total de décès

Total récupéré

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Des hommes armés enlèvent 4 cheminots chinois et tuent un policier dans le village d'Ogun

Des hommes armés enlèvent 4 cheminots chinois et tuent un policier dans le village d’Ogun

إجراءات مشددة لبعثة الأهلى بتونس وعبد الحفيظ يحضر الاجتماع الفنى لمباراة الترجى

Procédures strictes pour la mission Al-Ahly en Tunisie, et Abdel Hafeez assiste à la réunion technique du match de l’Espérance