in

Certains d’entre eux, comme « voyou et charlatan »… la propagation du phénomène du changement de patronyme en Algérie

Certains d'entre eux, comme "voyou et charlatan"... la propagation du phénomène du changement de patronyme en Algérie

Actuexpress.net Le 2021-07-21 08:53:00, Certains d’entre eux, comme « voyou et charlatan »… la propagation du phénomène du changement de patronyme en Algérie

Un phénomène nouveau et étrange s’est répandu en Algérie, qui est l’augmentation des demandes de changement de patronyme de certaines familles et de noms dans de nombreuses provinces.

Les réseaux sociaux ont révélé les raisons de la propagation de ce phénomène à partir des commentaires, car certains voient la nécessité de changer le surnom que personne ne connaît de son statut, d’autant plus que certains surnoms sont dérivés d’animaux et d’autres outragent la pudeur, y compris ceux qui offensent les algériens. familles et retournent dans la plupart d’entre elles à l’époque coloniale, et les Français ont participé à leur statut, notamment qui porte des significations françaises.

En ce qui concerne la méthode utilisée pour soumettre de telles demandes, il a été signalé que la demande de changement de nom est envoyée « au ministère de la Justice, et comprend un engagement que le but du changement de titre n’est pas un changement d’identité ou une évasion de la peine et être libéré des anciens casiers judiciaires.

les papiers demandés

Le dossier d’une telle procédure requiert également, tel que publié par le journal algérien « Al-Shorouk », « un acte d’état civil pour l’intéressé et ses enfants, un acte de mariage, la nationalité, le casier judiciaire et un extrait du barème fiscal ».

Les procédures en vigueur exigent que le demandeur d’un changement de nom « publie sa demande dans un journal national dans lequel il met son titre original et le titre demandé, et dans le cas où le ministère de la Justice reçoit une objection de toute partie, que ce soit du famille de l’étudiant ou des propriétaires du titre demandé, la demande est abandonnée.

La loi algérienne stipule que le changement de patronyme ne peut intervenir que « par décret présidentiel signé par le Président de la République, comme cela s’est produit dans un précédent numéro du Journal Officiel publié il y a quelques semaines, lorsque le Président Abdelmadjid Tebboune a accepté de changer les patronymes des familles de neuf États.

À cet égard, il a observé que « certaines familles se contentent de changer une lettre de leur patronyme, comme l’a fait la famille Kobeib de Tlemcen, qui a changé la lettre qaf en H, et changé son patronyme en Habib, tandis que d’autres changent complètement le patronyme parce que il est offensant pour la famille telle qu’elle le voit sous la forme d’un surnom d’âne ou de chiot. Comme cela s’est produit dans les états de Tiaret et de Djelfa, et il y a des familles qui prennent le nom du plus grand-père connu par leur nom et transformer leur nom de famille offensant en nom de l’arrière-grand-père précédé du mot Ibn, comme cela s’est produit à Annaba avec le nom de famille Bin Shuaib et d’autres titres.

Un voyou, un charlatan et un pandey

Commentant de telles demandes, le site algérien a reconnu l’existence de ce qui a été décrit comme « des surnoms qui offensent la pudeur, dont certains sont des mots vulgaires que l’individu a honte de prononcer, sans parler du titulaire, et d’autres qui signifient la criminalité, comme les surnoms d’un tueur en série, d’un imposteur et d’un bandit. »

Il a également souligné que les autorités trouvent « une justification pour que certaines familles changent leur nom de famille d’origine en raison de conflits très anciens de la même famille ».

What do you think?

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Alors que la demande de cobalt explose, les entreprises doivent faire plus pour protéger les mineurs congolais

Alors que la demande de cobalt explose, les entreprises doivent faire plus pour protéger les mineurs congolais

Tunisie .. Le ministre de la Santé a été limogé en raison d'une ruée vers les vaccinations

Tunisie .. Le ministre de la Santé a été limogé en raison d’une ruée vers les vaccinations