in

Choc en Algérie alors que les incendies de forêt se poursuivent et que le nombre de victimes augmente

Choc en Algérie alors que les incendies de forêt se poursuivent et que le nombre de victimes augmente

Actuexpress.net Le 2021-08-12 16:01:00, Choc en Algérie alors que les incendies de forêt se poursuivent et que le nombre de victimes augmente

Algérie – Agences de presse : Le bilan des incendies de forêt qui se poursuivent depuis lundi dernier dans plusieurs régions d’Algérie s’élève à plus de 75, dont 28 militaires, après avoir enregistré 4 nouveaux décès à Béjaïa, alors que les équipes de la protection civile algérienne, appuyées par l’armée les forces et les volontaires, continuent à travailler sur Éteindre les incendies.

Et tandis que l’Agence de presse algérienne, citant le capitaine de la Protection civile, Hakim Latrash, affirme que « la situation est « alarmante » dans l’Etat de Bejaia, qui jouxte Tizi Ouzou et la deuxième ville de la région de Kabylie, rapporte indiquent que les choses étaient en passe de se maîtriser, mais avec le déclenchement de neuf grands incendies mercredi matin, ils se sont dispersés. Nos forces », évoquant la destruction de 400 hectares de végétation.
Par la suite, le président Abdelmadjid Tebboune a décrété « un deuil national d’une durée de trois jours, à compter de jeudi ». La déclaration de la présidence stipulait « un gel temporaire de toutes les activités gouvernementales et locales, à l’exception de la solidarité », comme le porte-parole de la protection civile, le capitaine Naseem Barnawi, a déclaré mercredi matin à la télévision « Al-Shorouk » que « le nombre d’incendies qui brûlent encore est de 69 en 17 états, dont 24 incendies rien qu’à Tizi Ouzou. Et il a averti que « les vents qui soufflent actuellement pourraient augmenter la propagation des incendies ».
La Direction générale de la protection civile indique dans un communiqué avoir recruté 800 hommes et 115 camions extincteurs, en plus de l’intervention de deux hélicoptères de son groupe aérien, pour éteindre les incendies à Tizi Ouzou. Les équipes de pompiers vont renforcer deux avions de lutte contre l’incendie à partir de jeudi, après que « l’Algérie a conclu un accord commercial avec l’Union européenne pour louer deux avions, qui étaient en exploitation en Grèce », selon un communiqué du gouvernement.
Les incendies, que les autorités disent « fabriqués », ont éclaté dans la région de Kabylie au nord-est de l’Algérie, puis ont balayé toutes les zones côtières du centre-nord et de l’est du pays, jusqu’à l’Etat d’El Tarf, frontalier de la Tunisie, qui à son tour a vu le déclenchement de quelques incendies.
Rien qu’à Tizi Ouzou, les pompiers, appuyés par les forces de l’armée au sol et par des hélicoptères, s’emploient toujours à éteindre 23 incendies qui se sont déclarés lundi dernier dans la zone densément peuplée connue pour ses montagnes et ses forêts, selon le directeur des forêts de Tizi Ouzou Youssef Ould Mohamed, selon les médias locaux. Dans le district de « Wednesday Nath Irathan », qui est situé dans l’État et comprend un certain nombre de villes et de villages, les habitants ont été contraints de quitter leur domicile après avoir été encerclés par le feu, alors qu’ils ne transportaient que des bagages légers et leurs documents importants.
Abdel Hamid, un commerçant du village de Beni Yeni, raconte lors d’une conversation téléphonique avec l’Agence France-Presse qu’il a laissé tout ce qu’il possédait dans son village et s’est enfui avec sa femme et trois de ses enfants vers la ville de Tizi Ouzou.

« Heureusement pour moi, je possède un appartement au centre de la ville. Je m’y suis réfugié avec ma famille et j’ai emmené un de mes voisins avec moi », a déclaré Ould Mohamed, « Les routes vers ces villages sont fermées et la situation est très dangereux. »
Les citoyens ont ouvert leurs maisons pour recevoir les personnes fuyant l’incendie, selon le Premier ministre Ayman bin Abdel Rahman, qui a également annoncé que « tous les hôtels, même privés, ainsi que les résidences universitaires » devraient être utilisés pour loger les sinistrés.
Depuis mardi matin, des appels ont commencé sur les réseaux sociaux pour organiser des convois afin d’aider les habitants des villages de Tizi Ouzou, de collecter de la nourriture et des médicaments, d’assurer le transport de l’eau et d’aider à éteindre les incendies. Et des camions sont partis de la capitale transportant du matériel donné par des citoyens et des commerçants, ainsi que des voitures de citoyens qui transportaient de l’eau potable et du lait pour les couches, selon un journaliste de l’AFP.
Et la page «Médecins» sur «Facebook» a publié un appel aux volontaires pour se déplacer à l’hôpital de Tizi Ouzou pour aider à soigner les blessés, notant que le personnel hospitalier est déjà épuisé en raison du nombre élevé d’infections à Covid-19. Le ministère de la Santé a également annoncé l’attribution de places supplémentaires pour les personnes gravement brûlées dans les deux hôpitaux spécialisés de la capitale.
Cela survient alors que les services météorologiques s’attendaient à la poursuite de la forte canicule, qui n’aide pas à juguler les incendies, jusqu’au 15 août, et que les températures atteindront 46 degrés. Mardi, la radio publique algérienne a annoncé l’arrestation de trois « incendiaires » dans la ville de Médéa (nord), tandis que l’Agence de presse algérienne a annoncé l’arrestation d’un quatrième à Annaba.
L’Algérie, le plus grand pays d’Afrique, ne contient que 4,1 millions d’hectares de forêts avec un faible taux de reboisement de 1,76 %. Le phénomène des incendies se propage dans un certain nombre de pays du monde, et est lié à divers éléments attendus par les scientifiques, notamment le réchauffement climatique. Une augmentation des températures et une diminution des précipitations sont une combinaison idéale pour le développement des incendies.
En Tunisie, voisine de l’Algérie, la capitale, Tunis, a battu mardi son record historique, lorsque la température a atteint 49 degrés. Une quinzaine d’incendies ont été enregistrés dans le nord et le nord-ouest, ne faisant aucune victime, selon le porte-parole de la protection civile Al-Moez Teraa, et sur la rive nord de la Méditerranée, la zone la plus touchée au cours des deux dernières semaines, une série d’énormes incendies a persisté. huit morts sur les côtes turques et trois en Grèce. .

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
L’incohérence de Mongi Rahoui

L’incohérence de Mongi Rahoui – Tunisie

"Horrible, déchirant": voyez la dévastation causée par les incendies de forêt en Algérie - CNN

« Horrible, déchirant »: voyez la dévastation causée par les incendies de forêt en Algérie – CNN