in

Commandant de l’armée algérienne: les réseaux sociaux sont devenus un havre de paix pour les réseaux criminels organisés

Commandant de l'armée algérienne: les réseaux sociaux sont devenus un havre de paix pour les réseaux criminels organisés

Actuexpress Le 2021-05-23 17:06:00, Commandant de l’armée algérienne: les réseaux sociaux sont devenus un havre de paix pour les réseaux criminels organisés

Le lieutenant-général Said Chengriha, chef d’état-major de l’armée algérienne, a confirmé que les sites et applications de réseaux sociaux « sont devenus un refuge sûr pour les réseaux criminels organisés connus pour leur haine et leur haine envers l’Etat algérien », révélant que son pays a déjoué les attaques et complots et complots contrariés dans le cyberespace.

S’exprimant lors de sa supervision du forum «Cyber ​​Security and Cyber ​​Defense» aujourd’hui, dimanche, Shangriha a déclaré: «Notre pays, l’Algérie, a connu de nombreuses cyberattaques qui ont ciblé des sites gouvernementaux et d’autres appartenant à des institutions économiques et stratégiques vitales, et ces attaques ont augmenté en intensité et en intensité ces derniers temps. Avec notre pays sortant de sa crise et entrant dans la phase de construction d’une nouvelle Algérie. « 

Il a ajouté: «Les sites et applications de médias sociaux ont formé un havre pour les réseaux criminels organisés, connus pour leur haine et leur haine pour l’État algérien, qui sont connus pour leurs principes cohérents, leurs nobles valeurs humaines et leur révolution éditoriale unique dans l’histoire, à lancer des campagnes d’incitation, à travers lesquelles ils visent à instaurer la stabilité et à semer la discorde parmi les membres d’un même peuple. « 

Le commandant de l’armée algérienne a souligné que les objectifs de ces réseaux sont devenus clairs aujourd’hui en diffusant des messages de propagande et en promouvant des idées destructrices au service d’agendas malveillants qui sont devenus exposés à tous.

Il a souligné que << la tâche de protéger, de sécuriser et de défendre notre cyberespace est une responsabilité collective, qui est garantie par une stratégie nationale globale de cybersécurité, dans laquelle chacun doit être impliqué, avec un souci constant de s'adapter aux transformations rapides du cyberespace, et de fournir les solutions nécessaires, qu'elles soient proactives ou correctives. "La garantie de protéger nos actifs informationnels, d'une part, et de préserver les droits et les libertés de nos citoyens, d'autre part.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Le pasteur Adeboye rend visite à Kogi Gov et salue son approche de la gouvernance

Le pasteur Adeboye rend visite à Kogi Gov et salue son approche de la gouvernance

Une forte baisse des investissements étrangers entrant en Tunisie

Les réserves d’eau des barrages en Tunisie sont tombées en dessous de 50%