in

En face de l’immigration. Forte présence de la double nationalité dans le championnat algérien

مبارة من الدوري الجزائري

Rédaction Le 2021-04-30 20:13:43, En face de l’immigration. Forte présence de la double nationalité dans le championnat algérien

La Ligue algérienne vit dans l’impact du phénomène de migration inverse, à travers l’adhésion d’un grand nombre de titulaires de la double nationalité à des clubs locaux.

La plupart des clubs algériens comptent dans leurs rangs des joueurs nés et diplômés des écoles françaises d’entraînement, avant de choisir de jouer dans le championnat algérien.

Les raisons de cette migration défavorable des joueurs ayant la double nationalité vers le championnat algérien sont multiples, même si la plupart d’entre eux cherchent à donner un nouvel élan à leur carrière de footballeur.

Un grand nombre de stars diplômées d’écoles de jeunesse en France ont du mal à s’imposer avec leurs clubs en raison d’une forte concurrence, et recherchent donc un temps de jeu suffisant pour leur permettre de développer leurs compétences, et qui sont obligées de rentrer chez elles. pays à la recherche d’une opportunité.

Ces joueurs préfèrent jouer dans des clubs de première classe en Algérie, au lieu de simplement participer avec des équipes de réserve dans la ligue amateur.

Cette migration inverse a fait un grand ajout au football algérien, car les clubs locaux bénéficiaient de joueurs de bon niveau, puisqu’ils avaient été formés sur des bases scientifiques dans des écoles de jeunes françaises, et cela permettait à des joueurs de double nationalité de jouer au haut niveau continental et régional. .

Jouer avec des clubs permettra également à ces joueurs d’être sous l’œil vigilant des scouts de clubs arabes, dans l’espoir de remporter des contrats attractifs.

Les doubles nationaux sont également à la recherche d’une chance avec la première ou la deuxième équipe nationale d’Algérie, et cherchent ainsi à prouver leur présence dans le championnat local, dans le but de donner un nouvel élan à leur carrière de footballeur.

Sétif et Ittihad Al-Asemah au premier plan

Et 15 joueurs nés en France sont actifs dans les différents clubs algériens actifs en première division.

L’ES Sétif et l’USMA sont en tête de liste des clubs les plus dépendants des stars d’origine algérienne nées en France.

Le gardien Sofiane Khadiriya, qui a débuté sa carrière de footballeur avec l’équipe toulousaine, est actif au sein de l’équipe Saifi, aux côtés de Halim Medawar, diplômé de la Junior School de Metz, et d’Amir Qarawy, l’ancien joueur de Rombas.

Sufian Khadiriyah

Le club de la capitale, de son côté, compte dans ses rangs Mehdi Benedin, diplômé de l’école des jeunes de Monaco, en plus d’Alexis Jandouz, ancien gardien de Saint-Etienne, et de Mazier Sola, ancien milieu de terrain du Havre.

Le CS Constantine a à son actif deux joueurs nés en France, à savoir Mohamed Bin Taher, l’ancien attaquant de Bizonson, ainsi que Fayek Omran, qui a débuté sa carrière en France avec des équipes amateurs.

La JSK s’appuie également sur un joueur à double nationalité, Malik Riah, actif dans le milieu défensif.

What do you think?

21 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Chief of Army Staff, Lt.-Gen. Ibrahim Attahiru

RUPTURE: l’armée renomme l’opération Lafiya Dole dans le nord-est

2023: De nombreux représentants APC ont manifesté leur intérêt à rejoindre le PDP - Elumelu, Minority Leader

2023: De nombreux représentants APC ont manifesté leur intérêt à rejoindre le PDP – Elumelu, Minority Leader