in

Khloe Kardashian qualifie le mannequin algérien Younes Bendjima de «  toxique  »

Le 2021-03-29 13:12:39, Khloe Kardashian qualifie le mannequin algérien Younes Bendjima de «  toxique  »

DUBAI: Le Prix international de la fiction arabe a annoncé ses six auteurs présélectionnés qui sont en lice pour recevoir un prix de 50 000 $ lorsque le gagnant est révélé le 25 mai. Continuez à lire pour en savoir plus sur les écrivains et leurs romans.

Abdulatif Ould Abdullah – ‘L’Œil d’Hammourabi’

Dans le livre de l’écrivain algérien «L’Œil d’Hammourabi», il débute par l’interrogatoire d’un homme dans un campement militaire après avoir fui les habitants en colère du Douar Sidi Majdoub.

Au fur et à mesure que l’histoire se déroule, le personnage principal revisite son passé pour explorer les racines de son dilemme actuel et raconte des histoires qui mêlent imagination et réalité, illusion et vérité.

Jalal Bargas – ‘Cahiers du libraire’

«Cahiers du libraire» est du poète et romancier jordanien Jalal Bargas. Situé entre 1947 et 2019, ce roman est basé sur plusieurs cahiers d’histoires sur des personnes confrontées à différentes difficultés, telles que la perte de leur maison ou le fait de ne pas savoir qui est leur famille.

Le personnage principal est Ibrahim, libraire, homme cultivé et lecteur vorace de romans. Cependant, en raison de son isolement, de sa solitude et des mauvais traitements infligés par un monde cruel, il souffre de maladie mentale et sombre dans la schizophrénie totale. Il tente de se suicider, avant de rencontrer la femme qui va changer sa vie.

Amira Ghenim- ‘La calamité de la noblesse’

Le livre de l’écrivain et universitaire tunisien «La calamité de la noblesse» raconte une histoire inédite de l’histoire contemporaine de la Tunisie sur le célèbre auteur, érudit et réformateur El-Taher El-Haddad.

Bien que les références historiques ne mentionnent rien de sa relation avec les femmes, à l’exception de sa défense désespérée d’elles, l’auteur ajoute une histoire d’amour imaginaire avec une femme appelée Lella Zubaida à son récit fictif de sa vie.

Le roman met en avant les voix des narratrices, en tant que gardiennes de la mémoire qui contredisent une version déformée et patriarcale de l’histoire.

Dunya Mikhail- ‘Le tatouage d’oiseau’

«Le tatouage d’oiseau» de l’auteur irakien est un roman douloureux sur la vente de femmes yézidies en Irak par Daech.

Il se concentre sur Helen et Elias, qui tombent amoureux et se marient, et leurs expériences avec le groupe. Parallèlement à cette tragédie, le roman met en lumière des aspects du folklore yézidi, riche en coutumes et légendes.

Abdelmajid Sebbata – ‘Fichier 42’

«File 42», de l’auteur marocain Abdelmajid Sebbata, suit deux scénarios parallèles. Dans le premier, Christine Macmillan, romancière américaine à succès, et Rasheed Benaser, jeune chercheur marocain et doctorant, se lancent dans une enquête pour retrouver l’auteur inconnu d’un roman marocain oublié de 1989, dans lequel le père de Christine, Steve, apparaît comme l’un des personnages.

La deuxième intrigue est racontée par Zuheir Belqasem, un adolescent marocain riche et délinquant qui attaque Al-Ghalia, une femme de chambre mineure. Sa mère utilise son influence en tant qu’avocat éminent pour clore l’affaire et l’envoyer en Russie pour poursuivre ses études universitaires. Cependant, des horreurs y attendent des horreurs que personne n’avait prévues.

Habib Selmi- ‘Désir de la femme d’à côté’

Le livre de l’auteur tunisien raconte l’histoire de deux voisins qui n’ont rien en commun, à part être tunisiens et vivre dans le même immeuble.

Il est dans la soixantaine, instruit et marié à une française. Elle est plusieurs années plus jeune et issue d’une couche sociale inférieure, et mariée à un homme excentrique. Au début, il est prudent et condescendant. Mais plus tard, les règles du jeu changent. Le roman explore une relation riche, turbulente et extraordinaire, qui célèbre la vie dans ses manifestations les plus simples et les plus belles, mais est également teintée d’obscurité et de tragédie.

What do you think?

22 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
la Tunisie au top, la Guinée deuxième derrière le Mali

la Tunisie au top, la Guinée deuxième derrière le Mali

Bayelsa donne à Miyetti Allah, à d'autres un ultimatum de 14 jours pour quitter Yenagoa

Bayelsa donne à Miyetti Allah, à d’autres un ultimatum de 14 jours pour quitter Yenagoa