in

La justice algérienne ordonne l’incarcération de 4 personnes pour avoir rejoint le mouvement terroriste « Rashad »

La justice algérienne ordonne l'incarcération de 4 personnes pour avoir rejoint le mouvement terroriste "Rashad"

Rédaction Le 2021-06-04 01:10:00, La justice algérienne ordonne l’incarcération de 4 personnes pour avoir rejoint le mouvement terroriste « Rashad »

La justice algérienne a rendu une décision d’incarcération de quatre accusés pour avoir rejoint le mouvement « Rashad », qui a récemment été classé comme organisation terroriste, car il vise l’ordre public et la stabilité de l’État, et entretient également des relations suspectes avec des partis étrangers.

Seif El-Din Aoun, premier procureur adjoint du Conseil judiciaire de Tebessa, « Nord-Est », a annoncé jeudi qu’après avoir terminé des enquêtes de sécurité sur la base de rapports de sécurité fiables, il a été constaté que les accusés, Aziz Bakaria, Abdel-Raouf Arslan, Radwan Hamidi et Ezz, dont Mansouri sont liés au mouvement terroriste Rashad.

Il a expliqué que les quatre prévenus étaient accusés d’avoir rejoint ce mouvement et d’avoir contribué à son soutien et à son financement de diverses manières, d’avoir mené des interviews de presse et des interventions auprès d’un média étranger, qui est une couverture médiatique de la même organisation, de diffuser de fausses nouvelles et d’avoir utilisé des réseaux sociaux. sites de réseautage pour le faire.

Il a souligné que les quatre prévenus ont été poursuivis en tant que citoyens algériens loin de leur statut social, notant qu’Abdel Raouf Arslan, qui travaille comme avocat, a reçu une grande sympathie et solidarité de ses confrères avocats et a atteint le stade de l’organisation de manifestations.

Il a souligné que les prévenus avaient bénéficié des garanties légales prévues par la constitution algérienne pendant toute la durée de l’enquête et du procès, de sorte qu’une décision a été rendue leur incarcération pour crime d’implication et de participation à une organisation terroriste et délit de publication et de promotion nouvelles malveillantes dans le public qui porteraient atteinte à la sécurité publique et à l’ordre public.

Il est à noter que le Mouvement Rachad est un mouvement d’opposition fondé en 2007 et basé en Europe. Il est considéré comme une extension du Front islamique du salut qui a causé la décennie noire et est interdit par la loi en Algérie, et a été classé par le Conseil suprême de sécurité. en Algérie lors de sa dernière réunion le 18 mai en tant qu’organisation terroriste.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Delort : l'attaquant de Montpellier absent des matchs de l'Algérie contre la Mauritanie, le Mali et la Tunisie

Delort : l’attaquant de Montpellier absent des matchs de l’Algérie contre la Mauritanie, le Mali et la Tunisie

Tunisie.. L'apparition de la femme de Qais Saeed à Bruxelles suscite la polémique

Tunisie.. L’apparition de la femme de Qais Saeed à Bruxelles suscite la polémique