in

La Mauritanie regrette l’état des relations entre le Maroc et l’Algérie

La Mauritanie regrette l'état des relations entre le Maroc et l'Algérie

Rédaction Le 2021-09-09 03:51:00, La Mauritanie regrette l’état des relations entre le Maroc et l’Algérie

La Mauritanie a exprimé son espoir que l’Union du Maghreb arabe reprenne ses travaux, et a exprimé ses regrets « de l’état des relations entre les deux sœurs Algérie et Maroc ».

« Les travaux se poursuivent pour restaurer les relations entre les deux pays et le climat de fraternité et de convivialité entre les deux sœurs, et pour relancer et construire l’Union du Maghreb arabe sur les fondements de l’histoire, de la fraternité et de la convivialité », a déclaré le ministre mauritanien de la Culture, le porte-parole du gouvernement, a déclaré lors d’une conférence de presse tenue mercredi soir, à l’issue d’un conseil des ministres.

Il a ajouté que le président mauritanien avait reçu une invitation officielle à se rendre en Algérie et que la date de la visite serait déterminée par voie diplomatique.

Auparavant, le porte-parole du ministère irakien des Affaires étrangères, Ahmed Al-Sahaf, avait déclaré que son pays regrettait la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie.

Al-Sahaf a appelé – dans un communiqué, rapporté par l’agence de presse irakienne (INA) – à s’appuyer sur tout ce qui permettrait d’établir des relations stables, loin d’une escalade qui nuit aux intérêts des deux pays, et à adopter des moyens diplomatiques pour résoudre et s’asseoir à la table de dialogue pour résoudre les différends.

De son côté, le ministère jordanien des Affaires étrangères et des Affaires des expatriés a appelé le Royaume du Maroc et la République algérienne démocratique et populaire à privilégier la langue du dialogue et à régler tous les différends par son intermédiaire pour ramener les relations à la normale, d’une manière qui renforce la sécurité, la stabilité et la prospérité dans la région.

Dans un communiqué rapporté par l’agence de presse jordanienne, le ministère a exprimé ses regrets face à l’évolution récente des relations entre le Maroc et l’Algérie, qui se sont détériorées au point de rompre les relations diplomatiques, soulignant le souci constant de la Jordanie de promouvoir l’action arabe commune et de servir les intérêts de tous les frères et les questions arabes.

Dans un contexte connexe, le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Aboul Gheit, a exprimé son profond regret quant à l’état des relations entre l’Algérie et le Maroc, suite à l’annonce par l’Algérie de la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, et a appelé les deux pays faire preuve de retenue et éviter une nouvelle escalade.

Une source officielle au Secrétariat général de la Ligue a déclaré que l’Algérie et le Maroc sont des pays majeurs dans le système d’action arabe commune, et que l’espoir est toujours placé dans le rétablissement d’un niveau minimum de relations d’une manière qui préserve leur stabilité, leurs intérêts et la stabilité de la région.

What do you think?

14 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Hossam El-Badry

Le CR Belouizdad en Algérie dément les négociations avec Hossam El-Badry

Roll, Clayton et Santos.. le trio en or qui a hissé la Tunisie au sommet de l'Afrique

Roll, Clayton et Santos.. le trio en or qui a hissé la Tunisie au sommet de l’Afrique