in

La Sonatrach algérienne déclare avoir résilié le contrat d’Ain Tsila

La Sonatrach algérienne déclare avoir résilié le contrat d'Ain Tsila

Le 2021-04-15 16:26:18, La Sonatrach algérienne déclare avoir résilié le contrat d’Ain Tsila

ALGER – La compagnie pétrolière nationale algérienne Sonatrach a déclaré jeudi qu’elle avait résilié un contrat de 2004 avec Petroceltic PLC, qui a ensuite été racheté par Sunny Hill Energy, pour l’exploration et la production dans le champ gazier d’Ain Tsila.

Sonatrach, qui a fait face à des années de baisse de la production d’énergie, a déclaré dans un communiqué par courrier électronique que la résiliation était conforme au contrat et qu’elle avait franchi le pas après que Petroceltic n’a pas respecté ses obligations contractuelles.

L’Algérie tente d’encourager les investissements dans son secteur énergétique par les compagnies pétrolières internationales pour inverser ses niveaux de production en baisse, qui ont frappé les finances publiques.

Sunny Hill a déclaré dans un communiqué qu’il avait l’intention de poursuivre en justice pour l’indemniser pour la perte, qu’il évalue à plus d’un milliard de dollars, après avoir investi des centaines de millions de dollars dans le projet.

Sunny Hill détient une participation de 38,25% dans Ain Tsila après avoir acheté Petroceltic, qui était auparavant cotée à Londres et en Irlande.

Sonatrach a déclaré dans son communiqué que Petroceltic avait réduit à deux reprises sa participation au projet, qui était de 75% au moment de la signature du contrat.

Il a déclaré qu’un plan de développement du projet avait été approuvé en 2012 avec une date de mise en service prévue de 2017 pour produire au moins 10 millions de mètres cubes de gaz naturel, 17000 barils de gaz de pétrole liquéfié et 11500 barils de condensat par jour.

Il a déclaré qu’il poursuivrait ses efforts de développement pour le mettre en production en novembre 2022.

L’Algérie est la seule opération de Sunny Hill.

« Nous avons pleinement rempli nos obligations contractuelles, y compris la fourniture de notre part entière des ressources nécessaires au fonctionnement de la joint-venture avec Sonatrach. Nous poursuivrons fermement nos revendications en prenant toutes les mesures nécessaires pour protéger nos intérêts », a déclaré Angelo Moskov, président de Sunny Hill. .

Sonatrach détient la participation restante dans le domaine.

(Reportage de Lamine Chikhi, Julia Payne et Shadia Nasralla; Écrit par Angus McDowall; Édité par Jan Harvey et David Evans) ((angus.mcdowall@thomsonreuters.com; Reuters Messaging: angus.mcdowall.thomsonreuters.com@reuters.net) )

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
L'Algérie prolonge le couvre-feu dans 9 États pendant 15 jours en raison de Corona

L’Algérie prolonge le couvre-feu dans 9 États pendant 15 jours en raison de Corona

Tunisie ... sit-in devant l'agence de presse officielle pour y protester contre les "nominations d'Ennahda" (vidéo et photos)

Tunisie … sit-in devant l’agence de presse officielle pour y protester contre les « nominations d’Ennahda » (vidéo et photos)