in

L’Agence spatiale algérienne effectue un exercice de simulation de télécommunications

L'Agence spatiale algérienne effectue un exercice de simulation de télécommunications

Le 2020-11-05 09:00:00, L’Agence spatiale algérienne effectue un exercice de simulation de télécommunications


L’Agence spatiale algérienne (ASAL) a mené un exercice de simulation sur le déploiement d’urgence de satellites de télécommunications, a révélé l’agence.

Une équipe d’ingénieurs du Centre d’Exploitation des Systèmes de Télécommunications (CEST), relevant de l’ASAL, a participé à un exercice de simulation réalisé le 24 octobre 2020, sur le territoire de la Wilaya de Boumerdes. L’exercice a été réalisé avec la Direction Générale de la Protection Civile (DGPC). Cette simulation reposait principalement sur le déploiement d’équipements de télécommunications d’urgence via le satellite algérien Alcomsat-1.

Les ingénieurs ASAL qui ont participé à la simulation se sont occupés de l’exploitation de la transmission de données, de la VoIP, de la Visio-conférence, et du transfert de flux héliportés vers les services de protection civile.

Au cours de l’exercice, les ingénieurs de l’ASAL et les responsables de la DGPC ont établi une communication en bande Ku via Alcomsat-1. Alcomsat-1 est le premier satellite de télécommunications algérien mis en orbite en décembre 2017.

Certains des exercices effectués pendant la simulation comprenaient : VSAT fixe (1,8 m) : au siège du CEST (Bouchaoui) / ASAL ; VSAT fixe (1,8 m) : au siège de la DGPC (Hydra) ; Fixation VSAT (1,8 m) : Poste de Commandement Fixe (PCF), au siège de la Wilaya de Boumerdes ; VSAT mobile (véhicule de télécommunications d’urgence via Alcomsat-1 en mode fixe) : Poste de Commandement Opérationnel (PCO) de la DGPC, au niveau du parc de la Wilaya de Boumerdes ; VSAT (station de télécommunication d’urgence transportable via Alcomsat-1) : Camping de la DGPC, stade municipal de la Wilaya de Boumerdes ; VSAT mobile (véhicule de Télécommunications d’urgence via Alcomsat-1 en mode mobile) : site d’exercice 1, infrastructure Cosider – ville de Boumerdès ; et fixation VSAT (1,8 m) : site d’exercice 2, commune de Zemmouri.

Dans un communiqué publié sur le site Internet de l’agence, il a noté que : « la surveillance de la ressource Alcomsat-1 en termes de stabilité du signal, de bande passante et de contrôle de la puissance émise a été réalisée par les ingénieurs du CEST. Les résultats obtenus sont probants et conformes aux exigences de la Direction Générale de la Protection Civile ».

« L’objectif fixé, de mettre en place, lors de cette simulation, un réseau de télécommunications d’urgence via le satellite Alcomsat-1 géré et exploité par une équipe d’ingénieurs algériens a été atteint.

« Concernant le volet observation de la Terre, des images d’archives Alsat-2, à 2,5 m de résolution spatiale, de la ville de Boumerdes et de la commune de Zemmouri notamment, ont été utilisées par la DGPC pour couvrir les zones d’exercices de simulation.

Espace en Afrique Logo complet

L’Autorité sur les nouvelles, les données et l’analyse du marché pour l’industrie spatiale africaine.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

Tunisie : La valse des premiers-ministrables a commencé

Le DDP accuse Baba Ijesha d'infractions sexuelles et recommande des poursuites

Arrêtez les bandits derrière les meurtres du Plateau, dit Lalong à la police et à d’autres