in

L’Algérie arrête 5 personnes pour avoir planifié des attaques contre les manifestations du Hirak

L'Algérie arrête 5 personnes pour avoir planifié des attaques contre les manifestations du Hirak

Le 2021-03-31 03:30:00, L’Algérie arrête 5 personnes pour avoir planifié des attaques contre les manifestations du Hirak

Cinq personnes ont été arrêtées en Algérie parce qu’elles étaient soupçonnées d’avoir planifié des actes «terroristes» contre les manifestations hebdomadaires du Hirak en faveur de la démocratie dans le nord du pays.

Les autorités algériennes ont arrêté cinq personnes soupçonnées d’avoir planifié des actes « terroristes » contre les manifestations hebdomadaires du Hirak en faveur de la démocratie dans le nord du pays, a annoncé mardi la justice.

Les suspects planifiaient « des opérations terroristes à la voiture piégée au cœur du Hirak dans les villes de Tizi Ouzou et Béjaïa », selon un communiqué du parquet, cité par l’agence de presse officielle APS.

Ils ont été arrêtés à Tizi Ouzou dans le cadre d’une affaire de « possession d’armes de guerre et d’explosifs en vue de les utiliser dans des actes terroristes », a ajouté le communiqué.

Les forces de sécurité ont saisi des armes, notamment un fusil à pompe et un fusil d’assaut Kalachnikov et des munitions, ainsi que des appareils électroniques et deux véhicules.

Les suspects, âgés de 36 à 51 ans et originaires des provinces de Bouira et Tizi Ouzou, ont comparu mardi devant le tribunal d’Azazga, près de Tizi Ouzou.

L’un a été placé en garde à vue tandis que les quatre autres ont été libérés sous contrôle judiciaire.

Le mouvement de protestation Hirak a été déclenché en février 2019 à la suite de la candidature du président de l’époque Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat.

L’homme fort malade a été contraint de démissionner des semaines plus tard, mais le Hirak a continué avec des manifestations, exigeant une refonte radicale d’un système au pouvoir en place depuis l’indépendance de l’Algérie de la France en 1962.

Depuis le deuxième anniversaire du mouvement le 22 février, des milliers de personnes ont continué à défier l’interdiction des rassemblements en raison de la pandémie de coronavirus et sont descendues dans la rue pour des manifestations hebdomadaires, qui ont été suspendues pendant près d’un an en raison de la crise sanitaire.

En janvier de l’année dernière, le ministère de la Défense a annoncé l’arrestation près d’Alger d’un prétendu kamikaze qui voulait attaquer un rassemblement du mouvement anti-gouvernemental dans la capitale.

Au début du mois, les autorités ont déclaré qu’une bombe sur le point d’exploser à Alger avait été désamorcée après l’arrestation de trois membres d’un « groupe terroriste » à Tipaza, à l’ouest de la capitale.

Les autorités algériennes utilisent le terme «terroriste» pour décrire les islamistes armés qui sont actifs dans le pays depuis le début des années 1990.

Entre 1992 et 2002, une guerre civile opposant l’armée à plusieurs groupes islamistes et djihadistes a fait environ 200 000 morts.

Une charte de 2005 pour la paix et la réconciliation était censée avoir tourné la page du conflit, mais les groupes djihadistes continuent de mener des opérations sporadiques.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Algérie, Maroc, Tunisie: «Il est clair de quel côté se trouve les économies fortes, créatrices de richesses»

Algérie, Maroc, Tunisie: «Il est clair de quel côté se trouve les économies fortes, créatrices de richesses»

Que font les Philippines en Tunisie?  - Les Arabes et le monde - le monde arabe

Que font les Philippines en Tunisie? – Les Arabes et le monde – le monde arabe