in

L’Algérie se tourne vers l’Europe pour surmonter la crise financière – Erm News

L'Algérie se tourne vers l'Europe pour surmonter la crise financière - Erm News

Actuexpress Le 2021-04-21 16:44:00, L’Algérie se tourne vers l’Europe pour surmonter la crise financière – Erm News

Date de publication: 21 avril 2021 14h44 GMT

Date de mise à jour: 21 avril 2021 15:05 GMT

Le magazine français « Jean Afrique » a confirmé que l’Algérie se réjouit de rejoindre la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Pour surmonter sa crise financière tout en maintenant sa stratégie anti-emprunt de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international.

« Même si l’Algérie devient un nouvel Etat membre de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, on ne s’attendra pas à ce qu’elle rejoigne le statut de bénéficiaire de l’aide cette année », indique le magazine dans son rapport.

2021-04-943e8e17-e33b-4d0b-b444-f1b606e5d25d-1600x1000

Le rapport indique que «l’adhésion d’un nouveau pays en tant que bénéficiaire de l’aide est traditionnellement votée lors des assemblées générales annuelles de la fondation, dont la prochaine version se tiendra en juin prochain».

Il a poursuivi: «Mais à l’heure actuelle, l’Algérie n’est pas à l’ordre du jour de la réunion, comme l’indique notre source, et il est probable que cette concession sera accordée s’il y a un accord d’ici juin 2022.»

« La première étape a eu lieu en juillet 2020, lorsque l’assemblée générale des actionnaires de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement a accepté la demande d’adhésion de l’Algérie », a indiqué le magazine français.

Et elle a déclaré: «Ce pays, qui vit depuis plusieurs mois au bord d’une crise financière, exacerbée par les bas prix du pétrole et la crise sanitaire, se réjouit de rejoindre ses voisins d’Afrique du Nord (Maroc, Tunisie et l’Égypte) dans les rangs de l’institution multilatérale. « 

2021-04-ebrd_1

Selon le rapport, le 18 avril, l’Algérie a franchi une nouvelle étape en adoptant un «projet de décret présidentiel présenté par le ministre des Affaires étrangères concernant l’adhésion de l’Algérie à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement».

Cela est intervenu un peu plus d’un an après la demande de l’Algérie, en mars 2020, de rejoindre l’assemblée des actionnaires de la Fondation européenne dans le but ultime de bénéficier de son soutien. Selon la même source.

Assouplissement vis-à-vis de la dette extérieure

Il a ajouté qu ‘«après la Banque africaine de développement, dont l’Algérie est le cinquième actionnaire africain, le pays entre donc dans une institution européenne, ce qui pourrait représenter un assouplissement de sa position vis-à-vis de la dette extérieure, qui est la voie suivie par son président, Abdel Majid Tebboune, qui a toujours refusé d’emprunter au Fonds monétaire international et à la Banque mondiale.

2021-04-459308Image1

«L’Algérie est un pays membre, mais elle n’a actuellement pas le statut de pays bénéficiaire des services de financement et de conseil fournis par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement», a déclaré au magazine une source proche de la Fondation basée à Londres.

La source a ajouté: « Il faudra un certain nombre d’événements avant que l’État puisse bénéficier des services de la banque. »

«L’Algérie a identifié son plan comme l’un des bénéficiaires de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement», a indiqué «l’Algérie».

«Après avoir fait une demande d’adhésion en mars, vous devriez être plus visible et soumettre une demande formelle pour passer au statut de bénéficiaire de l’aide», a-t-elle déclaré.

Dans son rapport, elle a indiqué que «cette demande formelle sera examinée par les actionnaires de la banque dans le but de parvenir à un accord. Après cela, il sera nécessaire de revoir l’économie locale et d’évaluer les besoins pour vérifier la nouvelle situation, un processus qui peut prendre plusieurs mois ».

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
En Tunisie, des appels à laisser les médecins s'exprimer librement sur le Covid-19

En Tunisie, des appels à laisser les médecins s’exprimer librement sur le Covid-19

En Algérie, une nouvelle constitution des manifestants n'a pas réclamé |  Actualités politiques

En Algérie, une nouvelle constitution des manifestants n’a pas réclamé | Actualités politiques