in

L’Algérienne de la JS Kabylie et le Marocain du Raja Casablanca accèdent à la finale

L'Algérienne de la JS Kabylie et le Marocain du Raja Casablanca accèdent à la finale

Rédaction Le 2021-06-28 11:23:41, L’Algérienne de la JS Kabylie et le Marocain du Raja Casablanca accèdent à la finale

Publié le : 28/06/2021 – 11:23

Les Algériennes de la JS Kabylie et les Marocaines du Raja Casablanca ont atteint le match final de la Coupe d’Afrique de la Confédération de football, la première battant son invité Coton Sport du Cameroun 3-0 dimanche 27 juin lors du match retour des demi-finales, et la seconde contre son invité égyptien Pyramids aux tirs au but 5-4 après avoir fait match nul au match aller.

La finale aura lieu le 10 juillet à Cotonou, la capitale béninoise. Lors du premier match au « Stade du 5 juillet » en Algérie, l’équipe jaune et verte avait remporté le match aller 2-1 à Nairobi.

L’équipe hôte a joué le match confortablement au match aller, tandis que les invités ont combattu le match sur la base qu’il n’y a rien à perdre, mais il s’est heurté à la force de l’équipe algérienne à la recherche de son quatrième titre dans la compétition après avoir remporté trois victoires consécutives. exemplaires entre 2000 et 2002.

Et l’équipe algérienne a étendu son avantage au fil des événements, profitant de la ruée des invités à la recherche d’un remède au résultat d’aller, qui a créé des espaces dans sa ligne de défense. Mohamed Benshaira en a profité pour toucher la profondeur de la défense camerounaise avec une passe soignée à Zakaria Boulahia, qui a avancé et a frappé une balle rampante qui a touché le coin le plus éloigné du but du gardien Narcis Nlind (5).

Les joueurs de Cottonspor ont poursuivi leur course, en échange de la confiance des tribus dans les rebonds éclair, et Nlind a sauvé un tir puissant de Boleah dans un corner (24), et le meilleur buteur de la compétition, Narcisse Arina, a presque égalisé avec une tête qui a passé près du but (31). L’arbitre tunisien, Sadiq Al-Salami, a accordé un penalty à l’équipe algérienne après une main sur Houzivi Youssoufa, Badr Al-Din Souyad l’a marqué à la gauche du gardien (36).

La pression d’« Al-Kanari » s’est traduite par un troisième but lorsque Walid Bencherifa a couru du côté gauche et a envoyé un centre, suivi de Boulahia au cœur du but (45+1). L’équipe camerounaise a tenté de joindre le gardien Osama Benbout, espérant marquer un but pour sauver la face, en vain. En revanche, les propriétaires fonciers semblaient avoir plusieurs opportunités de doubler le résultat, notamment à travers Reda Al-Sayeh, Boulahiya, Ahmed Karroum et Rizki Hamroun, sans que cela soit réalisé.

Les coups de pied de pénalité sourient au Wydad

Au stade Mohammed V de Casablanca, le champion marocain Raja Casablanca a éliminé Pyramides égyptiennes, vice-champion de la dernière édition, aux tirs au but 5-4 après la fin du temps réglementaire sur un match nul et vierge. Le match aller au Caire entre eux s’est également soldé par un match nul et vierge. Une première mi-temps techniquement moyenne, dominée par l’enthousiasme excessif des deux équipes, a atteint le point de rudesse délibérée et d’objection aux décisions de l’arbitre du match.

La plupart du temps, le contrôle et la possession des joueurs du Raja, et que leurs joueurs ont mal joué en mettant fin aux quelques attaques qu’ils ont eues à la lumière de la retraite défensive des joueurs des Pyramides et de leur dépendance à des contre-attaques inachevées.

La 13e minute, première tentative offensive pour les propriétaires du terrain, lorsque Sufian Rahimi passait par Ahmed Fathi et tirait de l’intérieur de la surface de réparation, elle passait à côté du poteau gauche du but du gardien Ahmed El-Shennawy. Puis un centre de Zakaria Al-Habti (27), autour duquel Ben Malango, une tête qui passe à côté du poteau droit de Ramy Al-Shennwi.

Le poteau droit est revenu et a sauvé le but d’Al-Shennawi d’un but de l’enquêteur du Raja (44) de la tête de Ben Malango. Ibrahim Adel a répondu par un tir (45) qui est passé à côté du poteau droit du but d’Anas Zeniti. Puis la performance a complètement diminué. dans la seconde mi-temps et le jeu était limité au milieu du terrain et aucun danger pour les deux buts à la fin. Le temps ordinaire était un match nul et vierge, et les deux équipes sont allées aux tirs au but.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Comment Buhari mourra-t-il et nous ne le saurons pas?—Obasanjo interroge les marchands de la mort

Comment Buhari mourra-t-il et nous ne le saurons pas?—Obasanjo interroge les marchands de la mort

L'absence des trois présidences de la crise du Corona inquiète les Tunisiens |

L’absence des trois présidences de la crise du Corona inquiète les Tunisiens |