in

L’ancien chef du Front de libération nationale algérien, Amar Saadani, aurait fui au Maroc

L'ancien chef du Front de libération nationale algérien, Amar Saadani, aurait fui au Maroc

Le 2021-04-05 13:40:01, L’ancien chef du Front de libération nationale algérien, Amar Saadani, aurait fui au Maroc

Ces derniers jours, les médias algériens ont rapporté que l’ancien chef du Front algérien de libération nationale (FLN), Amar Saadani, s’était réfugié au Maroc. «La peur d’être extradé semble avoir jeté un véritable vent de panique parmi les anciennes personnalités visées par la justice algérienne», écrivait samedi Le Soir d’Algérie.

Le journal rapporte que «l’ancien secrétaire général du FLN algérien et président de l’Assemblée nationale populaire (…) est au Maroc».

Le Soir d’Algérie explique qu’Amar Saadani s’est rendu en France, où il possède des biens, après l’arrestation de l’ancien ministre de la Justice, Tayeb Louh en 2019, puis est resté au Portugal. Mais craignant d’être extradé vers l’Algérie depuis ces deux pays européens, l’ancien président de l’Assemblée populaire nationale a opté pour le Maroc.

«Des informations fiables indiquent que la proposition de s’installer dans ce pays vient de personnes proches des autorités marocaines, auxquelles Amar Saadani a toujours rendu d’énormes services», a ajouté la même source.

Il est à noter qu’en octobre 2019, le politicien algérien a déclaré que «le Sahara est marocain».

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Tunisie: Harcèlement et détention arbitraire d'une activiste des droits LGBT

Tunisie: Harcèlement et détention arbitraire d’une activiste des droits LGBT

Aucune âme ne mérite la prison au Nigéria - Kanu réagit à l'attaque du centre correctionnel d'Imo

Aucune âme ne mérite la prison au Nigéria – Kanu réagit à l’attaque du centre correctionnel d’Imo