in

Le communiqué de l’UA piloté par l’Algérie fournit un retour en arrière sur une époque révolue

Le communiqué de l'UA piloté par l'Algérie fournit un retour en arrière sur une époque révolue

Le 2021-03-20 01:52:28, Le communiqué de l’UA piloté par l’Algérie fournit un retour en arrière sur une époque révolue

Rabat – L’Algérie a utilisé mercredi l’UA pour publier une communication avec plusieurs déclarations problématiques concernant le Sahara occidental. Le document n’aura aucun impact sur la politique future de l’UA mais souligne à nouveau les efforts de l’Algérie pour intensifier les tensions avec le Maroc.

L’Algérie fait face à des crises entrelacées sur le front intérieur, comme en témoigne le mouvement national de protestation Hirak. Avec ses citoyens décriant l’inaction du gouvernement, les agents de la politique étrangère de l’Algérie ont été occupés à essayer de créer un ennemi étranger pour distraire les citoyens mécontents.

Mercredi, l’Algérie a profité de la 984e réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’UA pour publier un communiqué sur le Sahara occidental alors que le Maroc était absent des discussions.

L’Algérien Smail Chergui a utilisé sa position de commissaire sortant de l’UA pour la paix et la sécurité pour publier un communiqué qui fait avancer le récit de l’Algérie sur le conflit du Sahara occidental.

Couché dans un langage diplomatique, le communiqué reprenait les points de discussion de l’Algérie sur «l’exploitation» des ressources au Sahara Occidental.

En outre, le document semblait faire pression pour un rôle plus important de l’UA en appelant à «prendre d’urgence les mesures nécessaires pour la réouverture du Bureau de l’UA à Laâyoune, au Sahara occidental, afin de permettre à l’UA de réactiver son rôle dans la recherche. pour une solution politique à ce conflit de longue date.

Le communiqué de l’UA de l’Algérie promeut en outre le récit discrédité d’une «guerre chaude» active dans la région. Le communiqué mentionnait «la reprise de l’affrontement militaire entre le Royaume du Maroc et la République sahraouie, en violation des accords de cessez-le-feu».

Le document appelle la Troïka de l’UA à «revitaliser d’urgence son engagement avec le Maroc et la République arabe sahraouie démocratique en vue de trouver pacifiquement une solution permanente à la crise». En l’absence d’opérations militaires offensives de la part du Maroc, il a toujours appelé toutes les parties à «cesser immédiatement les hostilités et engager un dialogue, créer un environnement propice à des pourparlers directs et francs».

L’agence de presse du Polisario soutenu par l’Algérie s’est accrochée à ce qu’elle a qualifié de communiqué «fort», publiant le document dans son intégralité.

Le communiqué de l’UA semble provenir directement de l’époque avant que le Maroc ne rejoigne l’UA, lorsque l’Algérie dominait le discours de l’organe panafricain concernant le Sahara occidental.

Les représentants du Maroc étaient absents de la réunion du 9 mars, une opportunité qu’il semble que Smail Chergui ne voulait pas manquer. Les circonstances dans lesquelles le communiqué a été produit font qu’il est peu probable qu’il ait des conséquences pratiques en plus de fournir un autre exemple des tentatives de l’Algérie pour provoquer son voisin occidental.

What do you think?

24 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Malika Ben Douda confirme la dimension culturelle africaine de l'Algérie

Malika Ben Douda confirme la dimension culturelle africaine de l’Algérie

Après l'initiative syndicale ... l'appel du président pour un dialogue avec les jeunes, la crise sera-t-elle résolue en Tunisie?

Après l’initiative syndicale … l’appel du président pour un dialogue avec les jeunes, la crise sera-t-elle résolue en Tunisie?