in

Le Dreams FC conclut un accord pour transférer Joseph Esso au club algérien du MC Alger

Le Dreams FC conclut un accord pour transférer Joseph Esso au club algérien du MC Alger

Le 2021-04-16 03:25:27, Le Dreams FC conclut un accord pour transférer Joseph Esso au club algérien du MC Alger

Actualités sportives du vendredi 16 avril 2021

La source: Ghana Guardian

16/04/2021

Dreams FCDreams FC

Le Dreams FC a annoncé avoir conclu un accord de principe pour le transfert de son précieux atout Joseph Esso du côté algérien du MC Alger.

Le club, dans un communiqué publié jeudi, suggère que l’accord est subordonné au fait que le joueur passe son examen médical et remplisse tous les autres documents nécessaires.

L’ancien attaquant de Hearts of Oak a signé un contrat de trois ans avec les géants algériens.

Il rejoint l’exode de l’attaquant ghanéen vers l’Algérie après que Daniel Lomotey de WAFA a rejoint l’ES Sétif et que Kwame Opoku de Kotoko a rejoint l’USM Algers.

Esso a été en forme pour Dreams FC en Premier League ghanéenne cette saison puisqu’il a marqué 11 buts en 19 matches tout en fournissant deux passes décisives.

L’ancien attaquant d’Ebusua Dwarfs a rejoint Dreams FC en tant qu’agent libre en août 202o après l’expiration de son contrat avec les phobies.

Esso était membre de l’équipe des Black Stars B qui a terminé deuxième du tournoi WAFU Zone B au Sénégal en 2019.

Il a reçu un appel aux Black Stars et faisait partie de l’équipe qui a joué contre l’Afrique du Sud et Sao Tomé-et-Principe ce mois-ci lors des éliminatoires de la CAN.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Le fantôme de Ben Ali avion sur la Tunisie

Le fantôme de Ben Ali avion sur la Tunisie

#PantamiResign Trends sur Twitter alors que les Nigérians appellent au limogeage du ministre en raison de commentaires pro-terrorisme

#PantamiResign Trends sur Twitter alors que les Nigérians appellent au limogeage du ministre en raison de commentaires pro-terrorisme