in

Le Maroc critique sévèrement l’Algérie et promet une réponse ferme à toute menace visant sa sécurité

Le Maroc critique sévèrement l'Algérie et promet une réponse ferme à toute menace visant sa sécurité

Actuexpress.net Le 2021-04-06 09:52:00, Le Maroc critique sévèrement l’Algérie et promet une réponse ferme à toute menace visant sa sécurité

https://cdnarabic1.img.sputniknews.com/img/07e4/0b/09/1047121979_0:-1:1200:675_1200x675_80_0_0_3bd0160d53066325877ff7eb7faa462c.jpg

Arabe – Sputnik News, Opinions and Radio

https://cdnarabic2.img.sputniknews.com/i/logo.png

Spoutnik

https://cdnarabic2.img.sputniknews.com/i/logo.png

https://arabic.sputniknews.com/arab_world/202104061048591530-%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%BA%D8%B1%D8%A8-%D9%8A%D9%88%D8% AC% D9% 87-% D8% A7% D9% 86% D8% AA% D9% 82% D8% A7% D8% AF% D8% A7% D8% AA-% D9% 84% D8% A7% D8% B0% D8% B9% D8% A9-% D9% 84% D9% 84% D8% AC% D8% B2% D8% A7% D8% A6% D8% B1-% D9% 88% D9% 8A% D8% AA% D9% 88% D8% B9% D8% AF-% D8% A8% D8% A7% D9% 84% D8% B1% D8% AF-% D8% A7% D9% 84% D9% 82% D9% 88% D9% 8A-% D8% B9% D9% 84% D9% 89-% D8% A3% D9% 8A-% D8% AA% D9% 87% D8% AF% D9% 8A% D8% AF-% D9% 8A% D8% B3% D8% AA% D9% 87% D8% AF% D9% 81-% D8% A3% D9% 85% D9% 86% D9% 87 /

Le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita a déclaré aujourd’hui, lundi, que la recherche d’une solution au conflit du Sahara reste dépendante des vraies parties, le Maroc et l’Algérie, assises à la table du dialogue.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères Aissata Tal Sall, après l’inauguration du consulat général du Sénégal à Dakhla, Bourita a confirmé son accord avec une déclaration du ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, dans laquelle il a déclaré qu’une solution être trouvé lorsque les deux vrais partis s’asseoiront pour s’entendre pour trouver une solution, confirmant cela. »Concernant le Maroc,« l’Algérie est un vrai parti », selon l’agence de presse marocaine.

« L’Algérie confirme, à travers tout ce qu’elle dit et fait et à travers cette mobilisation et ces prises de position, que c’est le vrai parti … c’est celui qui le confirme quotidiennement avec des déclarations, des actions, des efforts et des mouvements », a-t-il ajouté, ajoutant que  » Le Maroc convient que la solution ne peut être que marocaine et algérienne. « 

Bourita a souligné que « l’Algérie a une position et une direction, et qu’elle est une véritable partie au conflit, à sa création et à sa poursuite, et qu’elle devrait assumer la responsabilité de le résoudre selon sa responsabilité dans la création du conflit », expliquant que  » la série politique a des limites … et son principal déterminant est que le vrai parti doit se défendre sur lui-même dans le cadre de négociations et non en faisant des déclarations. « 

D’un autre côté, Bourita a souligné que « la gestion par la diplomatie algérienne des droits de l’homme et (MINURSO) et autres est quelque chose de surprenant et parfois ridicule. » Le moins ne se soucie pas des droits de l’homme, et c’est une erreur et une erreur qui doit être clarifié. « 

Il a souligné que « le Maroc est clair sur cette question, et ce n’est pas l’Algérie qui parlera des droits de l’homme … Elle sera peut-être la dernière à parler des droits de l’homme », ajoutant que « le rôle de la MINURSO est clair, c’est-à-dire surveiller uniquement le cessez-le-feu … Malheureusement, la MINURSO souffre aujourd’hui. « De restreindre ses mouvements, et ici, il est nécessaire de lever la contradiction concernant: Qui fait obstacle au travail de la MINURSO?

Il a réaffirmé, à cette occasion, que le Maroc est attaché au cessez-le-feu, mais qu’il répondra avec toute la force à toute menace visant sa sécurité et sa sûreté, ajoutant que le Royaume s’accroche au processus politique et suit de manière constructive le rythme des mesures prises par le Secrétaire général des Nations Unies à cet égard.

Le ministre a souligné que le Maroc, sous l’impulsion de Sa Majesté, adopte une diplomatie de la clarté car il considère que la contradiction entre les paroles et les actes ne donne pas de crédibilité à l’action diplomatique, et que présenter des sophismes ne contribuera pas à l’avancement du dossier, soulignant que « ce n’est pas le moment des manœuvres. L’heure est aux actions sérieuses, si c’est le cas. » La stabilité de la région compte aussi bien pour l’Algérie que pour le Maroc « .

What do you think?

17 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Atiku n'est pas apte à se présenter à la présidence, le Nigérian AGF Malami dénonce le tribunal

Atiku n’est pas apte à se présenter à la présidence, le Nigérian AGF Malami dénonce le tribunal

Aboul Gheit rencontre les directeurs généraux des organisations et fédérations arabes spécialisées en Tunisie

Aboul Gheit rencontre les directeurs généraux des organisations et fédérations arabes spécialisées en Tunisie