in

Le Maroc en tête de la population vaccinée, l’Algérie en queue de peloton

Le Maroc en tête de la population vaccinée, l'Algérie en queue de peloton

Le 2021-02-14 09:00:00, Le Maroc en tête de la population vaccinée, l’Algérie en queue de peloton

Moins de trois semaines après avoir lancé sa campagne de vaccination à grande échelle contre le COVID-19, le Maroc a vacciné 1,4 million de personnes dans une campagne qui se déroule dans les meilleures conditions et connaît une forte mobilisation des citoyens, tandis qu’en Algérie la campagne de pseudo-vaccination se déroule dans un chaos total.

Selon le site de comptage des vaccinations en temps réel « covidvax.live » qui donne un décompte en direct des vaccins administrés dans le monde, l’Algérie est en bas du classement avec à peine 240 personnes vaccinées à ce jour.

Pourtant, des sources médicales en Algérie expliquent cette lenteur par le favoritisme. Selon ces sources, 240 doses du précieux vaccin ont été inoculées en priorité aux officiers supérieurs de l’armée, à leur tête le chef d’état-major, le général Saïd Chengriha, et à quelques membres privilégiés du régime.

Quant à la campagne de vaccination de masse promise, l’organisation en amont a échoué. Depuis l’arrivée du premier lot de 50 000 doses du Spoutnik-V russe le 28 janvier, les autorités tournent en rond, incapables de mettre en place la logistique nécessaire.

De plus, deux semaines après le lancement de la campagne de vaccination le 30 janvier, même les applications de prise de rendez-vous ne fonctionnent pas, ce qui ne fait qu’exacerber le scepticisme et le sentiment de « Hogra » chez les Algériens, surtout lorsqu’ils comparent la situation en Algérie et la situation. au Maroc.

Dans le Royaume, outre la mobilisation du service de santé, des agents de santé et des autorités locales, le roi Mohammed VI suit de près le déroulement de la campagne, exhortant le gouvernement à assurer sa continuité avec le même rythme et le même esprit de responsabilité.

Le Roi a également ordonné que les vaccins soient disponibles gratuitement pour tous les Marocains et résidents étrangers de plus de 17 ans.

Cependant, la première phase de vaccination a ciblé le personnel de santé, les forces de sécurité et les enseignants en plus des personnes âgées de plus de 75 ans. Cette semaine, il a été décidé d’étendre la vaccination aux personnes âgées de 65 ans après que le Maroc a reçu un nouveau lot de 4 millions d’AstraZeneca suite à la première lot de 2 millions de doses d’AstraZeneca et un demi-million de doses du vaccin Sinopharm de fabrication chinoise.

Les vaccinations sont administrées, sous les auspices du programme national de vaccination, dans un total de 2 880 points fixes dans les hôpitaux, les universités, les centres sportifs et les lieux de travail, ainsi que 7 000 centres mobiles.

Le Maroc, qui se classe douzième sur la liste des nouveaux vaccins de l’Université d’Oxford, dépassant de loin l’Algérie, espère atteindre l’immunité collective dans trois à cinq mois.

Pourtant, malgré les progrès réalisés dans la lutte contre la propagation du coronavirus et la baisse du taux de mortalité, les restrictions et mesures sanitaires resteraient en place, et ce ne serait qu’après la fin de la campagne de vaccination que le gouvernement introduirait plus mesures laxistes, permettant un retour à la normale.

Pendant ce temps, les Algériens attendent toujours que leurs autorités se réveillent et assument leurs responsabilités envers le peuple, au lieu de privilégier ceux qui sont assis au sommet de la pyramide du pouvoir.

auteur-avatar

Publié par la poste d’Afrique du Nord

Le bureau d’information de North Africa Post est composé de journalistes et de rédacteurs en chef, qui s’efforcent constamment de fournir des articles nouveaux et précis aux lecteurs de NAP.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
COVID-19 : La lenteur du déploiement du vaccin au Nigeria peut-elle être attribuée à la méfiance politique ?

COVID-19 : La lenteur du déploiement du vaccin au Nigeria peut-elle être attribuée à la méfiance politique ?

Feryal Ashraf perd face au champion iranien et affronte l'Algérien pour se qualifier pour les demi-finales de Karaté

Feryal Ashraf perd face au champion iranien et affronte l’Algérien pour se qualifier pour les demi-finales de Karaté