in

Le pays algérien annonce la date limite des premières sessions du nouveau parlement

Le pays algérien annonce la date limite des premières sessions du nouveau parlement

Actuexpress.net Le 2021-06-25 20:24:00, Le pays algérien annonce la date limite des premières sessions du nouveau parlement

Le journal algérien Al-Bilad a rapporté que la date limite pour la tenue de la première session de l’Assemblée populaire nationale algérienne, avec ses nouveaux députés, sera le jeudi 8 juillet, notant que l’article 133 de la constitution fixait la date limite pour l’inauguration de l’Assemblée populaire nationale, et l’affaire est liée à quinze jours suivant la date à laquelle la Cour constitutionnelle a annoncé les résultats .

Le journal algérien a indiqué que la session, qui sera présidée par le plus âgé des représentants, et avec l’assistance des deux plus jeunes d’entre eux.

Le journal ajoute : Alors que le nouveau parlement attend un agenda chargé, notamment l’élection d’un président de la première chambre du parlement et la formation de ses structures, la constitution du 1er novembre fixe la date du début de la législature, comme l’article 133 précise que « la législature commence, et obligatoirement, le quinzième jour (15) qui suit la date de la proclamation des résultats par la Cour constitutionnelle, sous la présidence du représentant le plus âgé, et avec le concours des deux députés les plus jeunes. » Le paragraphe 2 du même article ajoute que « L’Assemblée populaire nationale élit son bureau et forme ses commissions.

Le journal poursuit : Les statuts de l’Assemblée populaire nationale stipulent, dans son deuxième article, que la séance d’investiture de l’Assemblée nationale populaire est présidée par les députés les plus âgés avec l’assistance des deux députés les plus jeunes jusqu’à l’élection du Président de l’Assemblée nationale. Assemblée populaire. Au cours de cette session, les députés sont convoqués selon la déclaration du Conseil constitutionnel. Il supervise également la formation de la commission de vérification des effectifs et approuve son rapport, tout en supervisant l’élection du Président de l’Assemblée populaire nationale.

Le journal algérien a poursuivi son reportage en déclarant : En ce qui concerne l’élection du Président de la Première Chambre du Parlement, l’article 11 de la loi organique définit l’organisation et les travaux de l’Assemblée populaire nationale et du Conseil de la Nation, ainsi que les les relations fonctionnelles entre eux, à condition que le président de l’Assemblée populaire nationale soit élu au scrutin secret en cas de pluralité de candidats et que le candidat vainqueur soit déclaré vainqueur à la majorité absolue des députés.

Et dans le cas où aucun des candidats n’obtient la majorité absolue, un deuxième tour est organisé, dans lequel la compétition se déroule entre le premier et le deuxième qui obtiennent le plus grand nombre de voix, et le candidat qui obtient la majorité est déclaré vainqueur, et en cas d’égalité des voix, le candidat le plus âgé est considéré comme le vainqueur.

Dans le cas du candidat unique, l’élection se fait à main levée et sa victoire se déclare par l’obtention de la majorité des voix.

Au cours de la première session de la législature, conformément à l’article 4 du règlement intérieur du Conseil, une session de confirmation des membres est constituée, qui se compose de vingt membres selon la représentation proportionnelle. Le Conseil fixe la composition de ses membres conformément à la l’annonce du Conseil constitutionnel, compte tenu des décisions que celui-ci pourra prendre ultérieurement d’annuler l’élection ou de reconsidérer les résultats, et le processus de constatation des membres n’interrompt pas au cours de son déroulement les pouvoirs liés à la qualité de député, et le rapport du comité de preuve d’adhésion est présenté à l’Assemblée pour approbation, à condition que le comité chargé d’établir l’adhésion soit dissous dès que l’Assemblée populaire nationale approuve son rapport.

Elle a ajouté : Immédiatement après la première session de l’Assemblée populaire nationale, les groupes parlementaires commencent à se faire concurrence et à négocier sur les organes de l’Assemblée populaire nationale, qui comprennent le président, le bureau et les commissions permanentes, sachant que le bureau de l’Assemblée se compose du président et de neuf vice-présidents.

Le système interne du Conseil précise que « les représentants des groupes parlementaires conviennent, lors d’une réunion convoquée par le Président du Conseil, de répartir les postes de vice-présidents entre les groupes qu’ils représentent sur la base d’une représentation proportionnelle ». La liste est présentée à l’Assemblée populaire nationale pour approbation et en cas de désaccord, une liste unifiée est établie Les vice-présidents sont nommés par les groupes parlementaires représentant la majorité selon un critère convenu par les groupes souhaitant participer à la du Conseil, et la liste est présentée au Conseil pour approbation, et en cas de désaccord, les Vice-Présidents sont élus au scrutin secret plurinominal à un tour, et en cas d’égalité des voix, la victoire est déclaré le candidat le plus âgé.

La nouvelle Assemblée populaire nationale attend un ordre du jour chargé, dont le plus important est l’approbation des arrêtés présidentiels qui ont été publiés pendant la période de vacance du parlement, y compris l’arrêté relatif au système électoral et la modification apportée à cette question.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Le duo algérien Atal et Ounas récupèrent à temps pour le match amical avec la Tunisie

Le duo algérien Atal et Ounas récupèrent à temps pour le match amical avec la Tunisie

Oussama Mellouli, une légende tunisienne qui aspire à un nouvel exploit à Tokyo

Oussama Mellouli, une légende tunisienne qui aspire à un nouvel exploit à Tokyo