in

Les autorités électorales algériennes répondent à la déclaration du mouvement Hamas concernant les tentatives de fraude

Les autorités électorales algériennes répondent à la déclaration du mouvement Hamas concernant les tentatives de fraude

Actuexpress.net Le 2021-06-14 02:27:52, Les autorités électorales algériennes répondent à la déclaration du mouvement Hamas concernant les tentatives de fraude

Abonnez-vous pour recevoir les nouvelles les plus importantes

Aujourd’hui dimanche, l’Autorité nationale indépendante pour les élections en Algérie a répondu aux déclarations du Mouvement de la société pour la paix (Hamas) concernant les tentatives de modifier les résultats des élections.

Une déclaration de l’Autorité électorale nationale indépendante, dont « Sputnik » a obtenu une copie, a déclaré que « certains partis ont publié des déclarations et des déclarations qui n’ont aucun fondement d’honnêteté ou de crédibilité et affectent l’engagement et l’intégrité de l’autorité indépendante ».

Le communiqué de l’Autorité électorale nationale algérienne a confirmé : « Cette affaire affecte la morale de l’État et la préservation de l’édification de la nouvelle république, et c’est une invitation voilée à semer le chaos et la suspicion.

Le Mouvement algérien de la société pour la paix « Hamas » a déclaré il y a peu de temps dans un communiqué que ses candidats étaient en tête des résultats des élections dans la plupart des Etats et dans la communauté.

Le mouvement algérien a souligné qu' »il y a de nombreuses tentatives pour modifier les résultats en fonction des comportements antérieurs ».

Le Hamas a mis en garde contre les « mauvaises conséquences » pour le pays et l’avenir du processus politique et électoral.

Elle a également appelé le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à protéger la volonté populaire effectivement exprimée, comme promis.

Le chef de l’Autorité électorale nationale indépendante en Algérie, Mohamed Charfi, a déclaré samedi soir que « le taux de participation aux élections législatives qui ont eu lieu aujourd’hui dans le pays s’élevait à 30,20% ».

Ces élections sont les premières depuis le début du mouvement de protestation populaire pacifique sans précédent, le 22 février 2019, dans le refus de briguer un cinquième mandat de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, ce qui l’a fait démissionner, après avoir passé 20 ans au pouvoir.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune avait fixé au 12 juin la date des élections législatives anticipées, après avoir annoncé, en février dernier, la dissolution de l’Assemblée populaire nationale.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
L'Algérie va interdire les manifestations non autorisées |  Actualités des protestations

L’Algérie annule la licence d’exploitation de France 24 : médias d’Etat | Nouvelles du Moyen-Orient

Les prix mondiaux élevés et le démantèlement des subventions aggravent la crise du vivant en Tunisie

Les prix mondiaux élevés et le démantèlement des subventions aggravent la crise du vivant en Tunisie