in

Les feux de forêt en Algérie tuent 38 personnes, les autorités accusent les incendies criminels – Channels Television

Channels Television

Le 2021-08-10 23:12:24, Les feux de forêt en Algérie tuent 38 personnes, les autorités accusent les incendies criminels – Channels Television



Des médecins emportent le corps d’un homme lors d’un incendie de forêt à Tizi Ouzou, l’une des villes les plus peuplées de la Kabylie algérienne, le 10 août 2021. Ryad KRAMDI / AFP

Les feux de forêt attisés par des températures torrides et des conditions de sécheresse ont fait au moins 38 morts en Algérie, ont annoncé mardi les autorités, ajoutant que les incendies avaient des origines criminelles.

Des photographies publiées sur les réseaux sociaux montrent d’énormes murs de flammes et des nuages ​​de fumée s’élevant au-dessus d’arbres calcinés dans les collines boisées de la région de Kabylie, à l’est de la capitale Alger.

L’Algérie rejoint une série de pays touchés par des incendies majeurs ces dernières semaines, dont la Grèce, la Turquie, Chypre et l’ouest des États-Unis.

Le président Abdelmadjid Tebboune a tweeté ses condoléances pour 25 soldats qui ont été tués alors qu’ils secouraient des personnes dans les régions de Bejaiea et Tizi Ouzou, l’épicentre des incendies.

« C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le martyre de 25 soldats après avoir réussi à sauver une centaine de citoyens des flammes dans les montagnes de Bejaia et Tizi Ouzou », a déclaré le président.

Le ministère de la Défense a déclaré que les actions des soldats avaient « sauvé 110 personnes – hommes, femmes et enfants – des flammes ».

La radio d’Etat a indiqué que trois « incendiaires » avaient été arrêtés dans le district nord de Médéa et un autre à Annaba, en relation avec d’autres incendies.

De la fumée s’échappe d’un feu de forêt dans les collines boisées de la région de Kabylie, à l’est de la capitale Alger, le 10 août 2021. Ryad KRAMDI / AFP

Plus de 70 incendies se sont déclarés dans 14 États du nord du pays, dont 10 notamment autour de Tizi Ouzou, l’une des villes les plus peuplées de Kabylie.

Un photographe de l’AFP à Tizi Ouzou a vu des médecins emporter des corps de personnes tuées dans l’incendie.

Les météorologues ont déclaré que la température atteindrait 46 degrés Celsius (115 degrés Fahrenheit) mardi dans un pays d’Afrique du Nord qui est également aux prises avec de graves pénuries d’eau.

L’agence de presse APS a indiqué que 13 civils étaient morts, dont 12 dans la région de Tizi Ouzou, faisant ainsi le bilan du ministère de l’Intérieur.

Le ministre de l’Intérieur Kamel Beldjoud, en visite dans la ville du nord, a déclaré à la télévision que « 50 incendies en même temps sont impossibles. Ces incendies sont d’origine criminelle.

La direction de la protection civile a déclaré que 12 centres urbains du nord ont été touchés par des incendies.

LIRE AUSSI : Des centaines de personnes s’enfuient et des maisons sont détruites alors que des incendies de forêt ravagent l’île grecque

Incendie criminel suspecté


De la fumée s’échappe d’un incendie de forêt dans les collines boisées de la région de Kabylie, à l’est de la capitale Alger, le 10 août 2021. Ryad KRAMDI / AFP

La radio publique a signalé l’arrestation de trois incendiaires présumés à Médéa.

Les incendies criminels ont été accusés de plusieurs incendies majeurs ces dernières années en Algérie.

Le mois dernier, le président Tebboune a ordonné un projet de loi visant à durcir les peines pour avoir déclenché un incendie de forêt, avec des peines allant jusqu’à 30 ans de prison – et une possible réclusion à perpétuité, si l’incendie entraîne la mort.

En juillet, trois personnes ont été arrêtées, soupçonnées d’avoir déclenché des incendies qui ont dévasté 15 kilomètres carrés (six miles carrés) de forêt dans les montagnes des Aurès.

En 2020, près de 440 kilomètres carrés (170 milles carrés) de forêt ont été détruits par un incendie et plusieurs personnes ont été arrêtées pour suspicion d’incendie criminel.

Lundi, l’ONU a publié un rapport majeur montrant à quel point la menace du réchauffement climatique est encore plus aiguë qu’on ne le pensait auparavant.

Il a mis en évidence comment les scientifiques quantifient dans quelle mesure le réchauffement induit par l’homme augmente l’intensité et/ou la probabilité d’un événement météorologique extrême spécifique, tel qu’une vague de chaleur ou un incendie de forêt.

AFP

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
PDP National Chairman, Uche Secondus

Les dirigeants du PDP sauvent Secondus, augmentent le panel de zonage, la convention se tient en octobre

Quatre morts dans les incendies de forêt en Algérie

Plus de 40 personnes sont mortes dans des incendies de forêt dans le nord de l’Algérie