in

Les ORM algériens sécurisent plus de spectre pour améliorer le service

Les ORM algériens sécurisent plus de spectre pour améliorer le service

Le 2020-09-01 09:00:00, Les ORM algériens sécurisent plus de spectre pour améliorer le service

Sydney, 01 septembre 2020 (GLOBE NEWSWIRE) – Tout juste publiée, cette édition du rapport de synthèse de Paul Budde Communication sur l’Algérie décrit les développements majeurs et les aspects clés des marchés des télécommunications.

Lire le rapport complet: https://www.budde.com.au/Research/Algeria-Telecoms-Mobile-and-Broadband-Statistics-and-Analyses

L’Algérie dispose d’une infrastructure de télécommunications en développement constant, la croissance étant encouragée par des mesures réglementaires favorables et par des politiques gouvernementales visant à fournir des connexions Internet fonctionnelles dans tout le pays.

Les efforts financés par le gouvernement, y compris le programme de télécommunications de service universel (UTS), se poursuivent pour faire en sorte que les infrastructures de téléphonie fixe soient étendues aux zones mal desservies et, par conséquent, la faible croissance du nombre de connexions de téléphonie fixe devrait se maintenir au cours des prochaines années .

La pénétration de la téléphonie mobile augmente régulièrement malgré la lenteur du régulateur à octroyer des licences aux services 3G et LTE. Les obligations de licence ont permis d’étendre rapidement les services LTE, Mobilis offrant une couverture à toutes les provinces à partir de février 2020.

L’intensification de la concurrence tarifaire entre les trois ORM – Mobilis, Djezzy et Ooredoo Algérie – ainsi que l’augmentation des taxes sur les services voix et données, ont eu un effet négatif sur les revenus des opérateurs. Un nouvel accord d’itinérance avec la Tunisie exercera une pression supplémentaire sur les revenus. Les ORM ont réagi en investissant dans des mises à niveau de l’infrastructure LTE, tandis que Mobilis a également testé la 5G et devrait lancer des services commerciaux plus tard en 2020.

Pendant de nombreuses années, le développement du marché du haut débit fixe en Algérie a été entravé par la portée limitée du réseau fixe. Cela a créé un environnement qui a encouragé les opérateurs alternatifs à investir dans des accès fixes-sans fil. Comme d’autres marchés de la région, les connexions mobiles représentent la grande majorité des accès Internet.

Ce rapport contient un aperçu du marché de la téléphonie fixe en Algérie, y compris un examen des infrastructures de réseau nationales et internationales. Le rapport couvre également le marché du haut débit sans fil fixe et fixe, fournissant des statistiques clés, des profils des principaux acteurs et des prévisions d’abonnés jusqu’en 2025. En outre, le rapport examine le marché du mobile, fournissant des analyses sur les stratégies des opérateurs et leurs performances opérationnelles et financières , ainsi qu’une évaluation des récentes licences de spectre.

BuddeComm note que l’épidémie de coronavirus en 2020 a un impact significatif sur la production et les chaînes d’approvisionnement dans le monde. Au cours de l’année à venir, le secteur des télécommunications, à divers degrés, devrait connaître un ralentissement de la production d’appareils mobiles, alors qu’il pourrait également être difficile pour les opérateurs de réseau de gérer les flux de travail lors de la maintenance et de la mise à niveau des infrastructures existantes. Les progrès globaux vers la 5G peuvent être reportés ou ralentis dans certains pays.

Du côté des consommateurs, les dépenses en services et appareils de télécommunications sont sous la pression de l’effet financier des pertes d’emplois à grande échelle et de la restriction qui en résulte sur les revenus disponibles. Cependant, la nature cruciale des services de télécommunications, tant pour la communication générale que pour le travail à domicile, compensera ces pressions. Sur de nombreux marchés, l’effet net devrait être une augmentation régulière mais réduite de la croissance des abonnés.

Bien qu’il soit difficile de prévoir et d’interpréter les impacts à long terme de la crise à mesure qu’elle se développe, ceux-ci ont été reconnus dans les prévisions de l’industrie contenues dans ce rapport.

Le rapport couvre également les réponses des opérateurs de télécommunications ainsi que des agences gouvernementales et des régulateurs lorsqu’ils réagissent à la crise pour garantir que les citoyens puissent continuer à utiliser au mieux les services de télécommunications. Cela peut se refléter dans les programmes de subventions et la promotion de la télésanté et de la télé-éducation, entre autres solutions.

Développements clés:

  • Le régulateur fournit aux ORM un spectre supplémentaire pour faire face aux services médiocres;
  • L’infrastructure LTE de Mobilis atteint les 48 provinces;
  • Le gouvernement lance un projet d’infrastructure nationale pour remplacer le réseau de cuivre par la fibre;
  • Mobilis prévoit de lancer des services 5G d’ici la fin de 2020;
  • VEON augmente sa participation dans GTH à 98,2%;
  • Djezzy Telecom teste le concept d’agriculture intelligente;
  • La mise à jour du rapport comprend la mise à jour des données de marché du régulateur pour 2019, les données financières et opérationnelles des opérateurs télécoms jusqu’au premier trimestre 2020, les graphiques et analyses de l’indice de maturité des télécommunications, l’évaluation de l’impact mondial du COVID-19 sur le secteur des télécommunications, les développements récents des données de marché.

Entreprises mentionnées dans ce rapport:
Algérie Télécom (Mobilis), Optimum Telecom Algérie (Djezzy), Wataniya Telecom (Nedjema, Ooredoo), Djaweb, EEPAD, Swan Informatique, IcosNet, Smart link Communication

Lire le rapport complet: https://www.budde.com.au/Research/Algeria-Telecoms-Mobile-and-Broadband-Statistics-and-Analyses


What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Gbenga Daniel

Une explosion dans l’hôtel de l’ancien gouverneur Daniel fait deux morts à Ogun

بالبلدي: الجزائر تصنف حركة معارِضة وأخرى انفصالية ضمن «المنظمات الإرهابية»

L’Algérie classe un mouvement d’opposition et un autre mouvement séparatiste parmi les « organisations terroristes »