in

L’expérience égyptienne nous a inspirés pour lutter contre le terrorisme

L'expérience égyptienne nous a inspirés pour lutter contre le terrorisme

Actuexpress.net Le 2021-06-13 14:37:45, L’expérience égyptienne nous a inspirés pour lutter contre le terrorisme

Le conseiller Abdel Rachid Tabbi, premier président de la Cour suprême d’Algérie, a déclaré que nous avions appris de l’expérience égyptienne dans l’élargissement du concept de terrorisme ainsi que dans sa lutte, et que peut-être la chose la plus importante qui a été transférée était la création d’une liste de terroristes, d’autant plus que nous avons beaucoup souffert du terrorisme dans les années 90.
Lors de la cinquième réunion au Caire des présidents des cours constitutionnelles africaines, « Tabi » a ajouté que la transformation numérique découle du développement rapide du monde dans l’utilisation des technologies de l’information, alors que l’Algérie a cherché à suivre ce développement et compte tenu de la nécessité imposée par le Covid-19 et l’une des manifestations du changement est la nomination d’un ministre en charge de la Numérisation de l’administration électronique.
Il a ajouté que la gouvernance des médias sociaux est une question importante et nécessite trois axes principaux, qui sont la promulgation d’une législation proportionnée à la nature de ces moyens, ainsi que le contrôle de la publication et de son contenu, et l’établissement de règles juridiques qui soumettent le propriétaire de la publication au contrôle légal, et cela ne signifie pas restreindre la liberté des individus mais plutôt contrôler ce qui est publié afin que la désinformation ne se répande pas dans la société et que le chaos ne se répande pas.
La cinquième réunion des présidents des cours constitutionnelles africaines est témoin de mesures de précaution et de prévention pour empêcher la propagation du nouveau virus Corona, car la réunion se déroule dans des conditions sanitaires difficiles en raison de la difficulté de circulation entre les pays.
Le conseiller Adel Omar Al-Sharif, vice-président de la Cour constitutionnelle suprême et secrétaire général de la réunion, a souligné que les dirigeants politiques égyptiens sont convaincus que la stabilité de la région ne peut être atteinte qu’en faisant progresser la coopération avec les frères africains et en faisant face aux défis. .
Le Secrétaire général de la réunion du Caire a ajouté que la session en cours discutera de l’évolution de la pensée judiciaire, de l’obtention du plus haut niveau de protection judiciaire et des amendements législatifs requis, notant que l’ordre du jour de la réunion comprendra des sessions sur 3 jours ouvrables pour extraire les décisions de la conférence et les inclure dans la déclaration finale.
Le conseiller Adel Omar Sharif a rappelé que le message du président Sisi en février dernier, et son invitation aux présidents des cours constitutionnelles et suprêmes africaines, à participer à la cinquième rencontre, au cours de laquelle il a identifié les axes de la rencontre, qui visent à parvenir à la stabilité dans les pays africains .

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
MMIA

Chauffeur d’Uber et trafiquants arrêtés avec de la cocaïne à l’aéroport de Lagos

Élection en Algérie : le vote en cours dans le scrutin parlementaire - BBC News

Élection en Algérie : le vote en cours dans le scrutin parlementaire – BBC News