in

L’OIM aide 113 migrants ouest-africains à rentrer chez eux depuis l’Algérie | The Guardian Nigeria Nouvelles

International Organization for Migration (IOM)

Le 2021-07-23 14:00:00, L’OIM aide 113 migrants ouest-africains à rentrer chez eux depuis l’Algérie | The Guardian Nigeria Nouvelles


Organisation internationale pour les migrations (OIM)

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a facilité cette semaine le retour volontaire et en toute sécurité de 113 migrants gambiens, libériens, sierra-léonais et sénégalais (5 femmes, 87 hommes, 1 fille, 20 garçons) d’Algérie grâce à deux vols de retour spéciaux.

Les vols de retour volontaire organisés en étroite collaboration avec les gouvernements algérien, gambien et libérien, ont décollé les 18 et 19 juillet respectivement d’Alger à destination de Banjul et Monrovia. Grâce à un effort conjoint et coordonné, les migrants ont pu rentrer chez eux avant l’Aïd Al Adha et passer les vacances en famille.

Depuis l’aéroport international de Banjul, les migrants sierra-léonais ont poursuivi leur voyage sur des vols commerciaux tandis que les migrants sénégalais ont poursuivi leur voyage de retour en utilisant les transports terrestres. Les migrants libériens ont quitté Alger directement pour Monrovia. L’OIM a soutenu les migrants dans les formalités aéroportuaires telles que l’enregistrement, la vérification des documents et les procédures de sortie.

Avant le départ, les rapatriés ont subi des contrôles de santé et ont été testés pour le COVID-19 (PCR). L’OIM leur a également fourni des services de conseil avant le départ, un dépistage de protection et une aide au transport. L’OIM a offert une assistance ciblée aux migrants confrontés à des situations de vulnérabilité spécifiques, tels que les enfants migrants non accompagnés, les victimes de la traite et les migrants souffrant de problèmes de santé.

« En raison de la crise sanitaire, j’ai décidé de rentrer chez moi. J’ai contacté l’OIM pour bénéficier d’un retour en toute sécurité dans mon pays », a déclaré Mohamadou, l’un des rapatriés.

Tout au long du processus de retour, les mesures de prévention du COVID-19 ont été scrupuleusement suivies conformément aux normes internationales. Tous les rapatriés ont également reçu des kits de prévention comprenant des masques, un désinfectant pour les mains, du matériel d’information sur les mesures de prévention du COVID-19 dans différentes langues.

A leur arrivée dans leur pays d’origine, le personnel de l’OIM a accueilli et soutenu les migrants. Pour assurer la réintégration durable des rapatriés dans leurs communautés d’origine, les rapatriés éligibles recevront une aide à la réintégration qui peut inclure un soutien économique, social et psychosocial suite à l’élaboration de plans d’aide à la réintégration adaptés à leurs besoins.

Le mouvement de retour volontaire a été rendu possible grâce aux efforts et à la coordination entre les bureaux de l’OIM et les autorités gouvernementales et consulaires en Algérie, au Libéria, au Sénégal, en Sierra Leone et en Gambie. Tous les bénéficiaires, à l’exception des Sénégalais, ont bénéficié d’une assistance pour la vérification d’identité à distance via des entretiens et la délivrance ultérieure de documents de voyage d’urgence. Le personnel de l’OIM en Gambie a fourni un soutien crucial par le biais d’une aide au transit aux migrants qui sont arrivés dans la nuit du 18 au 19 juillet avant leur voyage en avion vers la Sierra Leone le matin, ainsi que par voie terrestre vers le Sénégal, tandis que l’OIM au Libéria a pu pour terminer les démarches administratives nécessaires grâce au généreux soutien du gouvernement libérien.

Les mouvements de retour ont été rendus possibles grâce au soutien financier de l’Union européenne, du Royaume des Pays-Bas, du Département d’État américain et du Royaume du Danemark. Depuis le début du COVID-19, l’OIM a aidé plus de 1 500 migrants à rentrer en toute sécurité dans leur pays d’origine depuis l’Algérie.

Distribué par APO Group au nom de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Pandémie.  Le Covid met la Tunisie au bord du gouffre

Pandémie. Le Covid met la Tunisie au bord du gouffre

L’affichage public de la richesse est dangereux, prévient le DSS