in

L’ONU «  de plus en plus préoccupée  » par les violations des droits de l’Algérie – Chaînes de télévision

Channels Television

Le 2021-05-11 14:18:40, L’ONU «  de plus en plus préoccupée  » par les violations des droits de l’Algérie – Chaînes de télévision


Dans cette photo d’archive prise le 5 septembre 2018, des écoliers palestiniens lèvent le geste de victoire sur un drapeau de l’ONU lors d’une manifestation dans une école de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA), financée par l’aide américaine, dans le camp de réfugiés d’Arroub près d’Hébron. en Cisjordanie occupée. (Photo par HAZEM BADER / AFP)

L’ONU a exprimé son inquiétude mardi face aux informations faisant état de violences sexuelles en détention et d’un recours disproportionné à la force contre des manifestants en Algérie, appelant à des enquêtes sur tous les abus présumés.

Le bureau des droits de l’homme des Nations Unies a déclaré avoir reçu de nombreux rapports d’abus en Algérie depuis la reprise des manifestations de masse hebdomadaires du mouvement pro-démocratie Hirak en février.

«Nous sommes de plus en plus préoccupés par la situation en Algérie où les droits à la liberté d’opinion et d’expression, de réunion pacifique et de participation aux affaires publiques continuent d’être menacés», a déclaré le porte-parole Rupert Colville aux journalistes à Genève.

«Au cours des deux derniers mois, les militants, les défenseurs des droits humains, les étudiants, les journalistes, les blogueurs et les citoyens ordinaires exprimant pacifiquement leur dissidence ont continué de faire l’objet de poursuites pénales», a-t-il déclaré.

Le mouvement de protestation Hirak a été déclenché en février 2019 suite à la candidature du président Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat.

L’autocrate malade a été contraint de démissionner des semaines plus tard, mais le Hirak a poursuivi ses manifestations, exigeant une refonte radicale d’un système au pouvoir en place depuis l’indépendance de l’Algérie de la France en 1962.

Les marches ont été suspendues pendant environ un an en raison de la pandémie de coronavirus, mais les manifestants sont retournés dans les rues depuis le 13 février alors que le mouvement reprend son élan.

Depuis lors, Colville a déclaré que le bureau des droits avait reçu «des rapports soutenus faisant état d’une force inutile et disproportionnée contre des manifestants pacifiques, ainsi que d’arrestations continues».

«Des centaines de manifestants, ou toute personne soupçonnée par les forces de sécurité d’être un manifestant, sont arrêtés arbitrairement», a-t-il dit, ajoutant qu’environ 70 personnes auraient été actuellement détenues «pour avoir exercé leurs droits humains légitimes».

Certains manifestants n’auraient entre-temps été libérés de détention qu’après avoir été contraints de signer un document s’engageant à mettre un terme à leur participation aux manifestations.

«De nouvelles allégations de violence physique et sexuelle en détention ont également fait surface ces derniers jours», a déclaré Colville.

Les autorités ont empêché un certain nombre de marches d’avoir lieu et bloquent l’accès aux lieux où se déroulent les manifestations, a-t-il déclaré.

«Nous exhortons les autorités algériennes à cesser d’utiliser la violence pour disperser les manifestations pacifiques et à mettre fin aux arrestations et détentions arbitraires d’individus pour avoir exercé leurs droits à la liberté d’opinion, d’expression et de réunion pacifique», a déclaré Colville.

Il a dénoncé que les militants du Hirak étaient «poursuivis sur la base de lois trop larges, et a appelé les autorités à remplir une grâce présidentielle annoncée en février aux membres du mouvement.

«Nous réitérons notre appel aux autorités pour qu’elles mènent des enquêtes rapides, impartiales et efficaces sur toutes les allégations de violations des droits de l’homme, pour tenir responsables les responsables et pour garantir que les victimes aient accès à des réparations.»

AFP

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
une embarcation fait naufrage au large de la Tunisie, 41 corps repêchés

une embarcation fait naufrage au large de la Tunisie, 41 corps repêchés

Nouvelles de l'Égypte |  Sports publics / crise entre Zamalek et Carton en raison de l'attaquant tunisien

Nouvelles de l’Égypte | Sports publics / crise entre Zamalek et Carton en raison de l’attaquant tunisien