in

Maroc et Algérie : sévère division sur la rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins

Maroc et Algérie : sévère division sur la rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins

Rédaction Le 2021-08-25 17:24:00, Maroc et Algérie : sévère division sur la rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins

il y a 4 heures

La rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins maghrébins

Image publiée, Getty Images

commenter la photo,

La rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins maghrébins

La décision de l’Algérie de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc a dominé les intérêts des utilisateurs des médias sociaux dans plusieurs pays arabes.

La décision algérienne, annoncée mardi par le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, sur fond d' »actes d’hostilité » accusant le Maroc, a déclenché une large vague de polémiques sur les réseaux sociaux, entre partisans et opposants à la rupture des relations.

Il a également remis au premier plan de la discussion de nombreuses questions controversées entre les deux voisins maghrébins, telles que la question du Sahara occidental et les incendies de forêt massifs dont l’Algérie a été récemment témoin.

Une décision « disciplinaire » ou « imprudente » ?

La division des opinions était évidente en raison de la grande polarisation observée par les sites de communication dans les attitudes, car un groupe de tweeters a soutenu la décision algérienne et l’a décrite comme « la mesure disciplinaire qu’il fallait prendre ».

Alors que des tweeters ont soutenu la décision de boycott, d’autres ont eu recours au rappel des liens forts qui unissent les deux peuples, algérien et marocain, soulignant que « les décisions politiques n’affecteront pas les deux peuples ».

Dans le même contexte, des tweeters ont lancé le hashtag #Maghreb_against_the_disengagement pour exprimer leur rejet total de l’état de choses entre les deux voisins maghrébins, et pour souligner leur soutien au rapprochement et à l’unité entre les deux pays et leurs peuples.

Des tweets ont également évoqué la position des deux pays vis-à-vis d’Israël, notamment après la normalisation des relations israéliennes avec le Maroc, et le refus de l’Algérie de le faire.

L’Algérie a considéré les récentes déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères à Rabat, dans lesquelles il mettait en garde contre le rapprochement irano-algérien et ses conséquences pour la région, comme « instiguées par Rabat ».

Quant à la question du Sahara occidental, qui constitue un facteur majeur dans les différends entre les deux pays, les tweeters ont estimé que la décision n’est pas dans l’intérêt de résoudre l’épineux conflit depuis des décennies.

Le Maroc avait exprimé son « regret » pour la décision de l’Algérie de rompre les liens entre les deux pays.

What do you think?

25 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Le secrétaire général de l'OPEP conclut sa mission au Congo en visitant Pointe-Noire

Le secrétaire général de l’OPEP conclut sa mission au Congo en visitant Pointe-Noire

Channels Television

« Vous n’excluez rien », Garba Shehu évalue l’intention des attaquants de la NDA – Channels Television