in

Nous nous protégeons bien de toutes les tentatives de déstabilisation du pays

Nous nous protégeons bien de toutes les tentatives de déstabilisation du pays

Rédaction Le 2021-03-18 19:33:00, Nous nous protégeons bien de toutes les tentatives de déstabilisation du pays


Le ministre algérien des Affaires étrangères Sabri Boukadoum a confirmé aujourd’hui, jeudi, que son pays se protège bien de toute tentative de le déstabiliser le long de ses frontières, grâce à l’unité de son peuple, la force de son armée et la conviction de sa diplomatie.

Boukadoum lui a déclaré aujourd’hui dans des déclarations à la radio, jeudi, que « l’Algérie sait très bien se protéger des diverses menaces et tente de la déstabiliser le long de ses frontières, grâce » à l’unité de son peuple, à la force de son armée nationale populaire, la conviction de sa diplomatie et de ses actions mûres, claires et transparentes.  »

Il a ajouté: « Nous n’agissons pas dans les coulisses. Ce que nous disons, nous l’appliquons et nous ne poignardons personne dans le dos. Ce n’est pas le style de l’Algérie, et lorsque nous prononçons un discours aux Nations Unies et à l’Union africaine et devant de tous nos partenaires, nous disons très clairement et franchement que nous n’avons aucun programme caché. « 

Boukadoum a souligné que l’Algérie est ciblée par d’autres moyens pour la déstabiliser, à travers la guerre dite de quatrième ou cinquième génération, soulignant que cette question n’affectera pas seulement l’Algérie, ce qui nécessite des accommodements avec cela.

A propos de la création de bases militaires dans la région du Sahel, Boukadoum a déclaré: « L’Algérie, sur la base de ses convictions, ne souhaite pas voir de telles bases étrangères dans les pays voisins, quelles qu’en soient les raisons, et que chaque gouvernement décide en toute souveraineté de ce qu’il veut. afin de se défendre, expliquant que le grand nombre de bases militaires étrangères n’a historiquement apporté aucun bénéfice.

Boukadoum a évoqué les développements dans la région du Sahel, la Libye et le Mali, affirmant que «l’Algérie est obligée d’intervenir par la médiation, car c’est le devoir de toute diplomatie de parvenir à la paix entre frères, pour des raisons absolument fondamentales, et chacun doit comprendre que c’est fait partie de la sécurité de l’Algérie. « 

Il a ajouté: «Lorsque nous parlons de terrorisme et d’absence de sécurité et de développement, tous ces défis et ceux liés à l’environnement nous concernent tout particulièrement immédiatement, et nous avons sept frontières et plus de 7 500 km de frontières terrestres, ce qui augmente les défis. qui nous font face, «appelant tous les Algériens à être vigilants pour éviter tout mal. Et relever tous les défis et éviter tout ce qui est nuisible.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
La République du Congo annule un projet de minerai de fer avec un mineur australien

La République du Congo annule un projet de minerai de fer avec un mineur australien

Des hommes armés inconnus tuent des policiers à Anambra

Des hommes armés inconnus tuent des policiers à Anambra