in

Selon son agent, l’Algérien Okasha n’a pas le droit de quitter l’Iran

Selon son agent, l'Algérien Okasha n'a pas le droit de quitter l'Iran

Actuexpress.net Le 2021-04-23 19:05:00, Selon son agent, l’Algérien Okasha n’a pas le droit de quitter l’Iran

Salim Boulasnam, l’agent de l’attaquant algérien Hamzawy Okasha, a confirmé que son client est empêché de quitter l’Iran malgré de nombreuses interventions de diverses instances officielles, les autorités y refusant de le laisser partir. Hamzawy est actif dans la ligue iranienne le jour de son contrat avec Tractor.

Polsnam a publié un post sur son compte Facebook, hier, jeudi, dans lequel il a confirmé que le joueur se trouve actuellement en Iran, alors qu’il avait annulé son contrat avec l’équipe Tractor, mais les autorités l’ont empêché de partir jusqu’à présent.

Selon ce que Bolsnam a publié, le problème est lié au non-effacement des impôts du club iranien, comme le stipulent les lois, qui empêche le joueur de partir jusqu’à présent, bien que le problème concerne principalement le club, qui était tenu de régler le dossier.

L’agent des joueurs a indiqué que l’ambassadeur d’Algérie en Iran était intervenu pour régler le dossier et régler le problème, permettant au joueur de partir, en plus de l’intervention de la fédération internationale de footballeurs.

Ce problème n’est pas le premier du genre, car de nombreux pays imposent des arrangements spéciaux en matière de taxes sur les contrats, selon lesquels les joueurs stipulent généralement, lors de la signature du contrat, que le club perçoit les impôts, mais l’équipe iranienne n’a apparemment pas réglé le dossier avec le Les autorités iraniennes doivent trouver le joueur algérien lui-même dans une situation difficile et interdit de rentrer dans son pays.

What do you think?

24 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Un affrontement sectaire fait trois morts à Port Harcourt

Un affrontement sectaire fait trois morts à Port Harcourt

Quatre arrêtés à Ondo pour avoir déshabillé une inspectrice de police

Quatre arrêtés à Ondo pour avoir déshabillé une inspectrice de police