in

Tebboune annonce le retrait du projet de nationalité algérienne pour les personnes impliquées dans des actes affectant la sécurité de l’Etat

Tebboune annonce le retrait du projet de nationalité algérienne pour les personnes impliquées dans des actes affectant la sécurité de l'Etat

Actuexpress.net Le 2021-04-05 08:25:35, Tebboune annonce le retrait du projet de nationalité algérienne pour les personnes impliquées dans des actes affectant la sécurité de l’Etat

Déposé le: 05/04/2021 – 08:25

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé dimanche 4 avril 2021 que l’avant-projet de nationalité algérienne pour dépouiller les auteurs d’actes affectant la sécurité de l’Etat et l’unité nationale avait été « retiré » en raison du « malentendu » qui s’était produit à son sujet.

Tebboune a déclaré dans une interview télévisée que « l’avant-projet relatif au processus de déchéance de la nationalité algérienne d’origine ou acquise s’appliquait à tout Algérien qui commet délibérément des actes en dehors du territoire national qui porteraient gravement atteinte aux intérêts de l’Etat ou porteraient atteinte à l’unité nationale », selon l’agence de presse officielle algérienne.

Le président a précisé que la décision de retirer ce projet de texte est due à un malentendu qui peut avoir des projections majeures et « d’autres interprétations », selon ce que l’agence a cité, soulignant que « les nationalités doubles ou multiples ne sont pas un péché » mais plutôt quelque chose « . on respecte, car il est censé le présenter. « Quelque chose de positif pour le pays d’origine des concernés, dans une atmosphère dominée par le patriotisme. »

Tebboune a ajouté que cette mesure était « liée uniquement à la question de la compromission de la sécurité de l’Etat, que nous défendrons d’une autre manière ».

Le gouvernement algérien a annoncé en mars qu’il préparait un projet de loi autorisant le retrait de la citoyenneté des citoyens de l’étranger qui commettent «des actes qui portent gravement atteinte aux intérêts de l’État ou nuisent à l’unité nationale», ou traitent avec un «État ennemi» ou s’engagent dans activité « terroriste ».

L’agence de presse officielle a déclaré plus tôt que l’avant-projet de loi « prévoit l’introduction d’une procédure de déchéance de la nationalité algérienne, d’origine ou acquise, à appliquer à tout Algérien qui commet intentionnellement des actes en dehors du territoire national portant gravement atteinte aux intérêts. de l’État ou porter atteinte à l’unité nationale ».

Elle a ajouté: «Cette procédure s’applique également à une personne qui est active ou affiliée à une organisation terroriste, ou qui la finance ou la glorifie», comme elle s’applique «à quiconque traite avec un État ennemi».

Il était probable que ce texte soulèverait de sérieuses inquiétudes au sein de la diaspora algérienne dispersée dans le monde.

Et réside en France la plus grande communauté algérienne à l’étranger. Tebboune a déclaré en juillet que « plus de six millions d’Algériens » vivent en France.

Le lancement de ce projet est intervenu à un moment où le mouvement de contestation populaire en Algérie, soutenu par une grande partie de la diaspora, a repris ses manifestations contre le «système» politique existant.

Le « Harak » a suspendu ses marches de protestation en raison de la pandémie de Covid-19, mais ses partisans ont repris leurs manifestations le 22 février 2021, deuxième anniversaire du début de leur mouvement.

En 2005, le Parlement algérien a adopté un amendement reconnaissant la double nationalité.

Bien qu’avant cet amendement, les Algériens se voyaient légalement interdire de posséder une seconde nationalité, les autorités algériennes avaient l’habitude de tolérer cette affaire, notamment à l’égard des ressortissants français et algérien.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
La présidence fronce les sourcils face au message de Pâques de Kukah |  The Guardian Nigeria Nouvelles

La présidence fronce les sourcils face au message de Pâques de Kukah | The Guardian Nigeria Nouvelles

Tunisie ... un avertissement d'un "scénario catastrophique" de la situation épidémiologique dans le pays

Tunisie … un avertissement d’un « scénario catastrophique » de la situation épidémiologique dans le pays