in

Tebboune : l’Algérie était prête à intervenir pour éviter que Tripoli ne tombe entre les mains de mercenaires

تبون

Rédaction Le 2021-06-08 20:52:48, Tebboune : l’Algérie était prête à intervenir pour éviter que Tripoli ne tombe entre les mains de mercenaires


Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé que son pays était prêt à intervenir d’une manière ou d’une autre pour empêcher la chute de la capitale libyenne, Tripoli, aux mains de mercenaires.

Tebboune a déclaré, dans une interview à la chaîne qatarie « Al-Jazeera » diffusée ce mardi, « Nous avons refusé que Tripoli soit la première capitale maghrébine et africaine occupée par des mercenaires. L’Algérie était prête à intervenir d’une manière ou d’une autre pour empêcher sa chute. . »

Il a ajouté : « Quand nous avons dit que Tripoli est une ligne rouge, nous pensions bien ce que nous avons dit et le message a atteint ceux qui sont intéressés. Nous sommes pacifiques et n’interférons pas dans les affaires des autres. l’Algérie, mais nous avons refusé parce que nous respectons le droit international et les décisions des Nations Unies. »

Il a poursuivi : « Les frères libyens ont demandé que la réconciliation libyenne ait lieu en Algérie, et cela a été confirmé par le Premier ministre du gouvernement d’union nationale libyen lors de sa récente visite en Algérie. Cette affaire nous honore car nous ne voulons pas des frères libyens. de faire autre chose que de leur rendre la pareille pour l’aide qu’ils nous ont apportée lors de notre révolution de libération. ».

Le président algérien a indiqué que le Mali et le Sahel en général sont devenus une région instable en raison de l’instabilité qui a secoué la Libye, expliquant que des convois chargés d’armes lourdes et légères étaient surveillés en direction de la région du Sahel, bien qu’ils n’aient été ni empêchés ni arrêtés.

Sur la question palestinienne, il a souligné que les positions de son pays sont fermes et ne changent pas avec le temps ou l’inaction, notant que tous les pays arabes s’étaient auparavant mis d’accord sur le principe de la terre contre la paix avec l’occupant, mais aujourd’hui, il n’y a ni paix ni terre , alors pourquoi la normalisation ?

Concernant les relations avec le Maroc voisin, Tebboune a déclaré : « Ce n’est pas nous qui avons un problème avec le Maroc, mais le Maroc semble avoir des problèmes avec nous. Si tel est le cas, alors s’il vous plaît, asseyez-vous à table (dialogue) et étudiez les solutions,  » Le Sahara occidental n’est pas né aujourd’hui, et il est entre les mains du comité de décolonisation des Nations unies il y a 40 ans, nos relations étaient bonnes avec le Maroc et les frontières étaient ouvertes malgré le dossier du Sahara occidental.

What do you think?

17 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
L'attaquant congolais de Stuttgart accusé d'avoir utilisé un faux nom et un faux âge

L’attaquant congolais de Stuttgart accusé d’avoir utilisé un faux nom et un faux âge

Channels Television

Le Sénat observe une minute de silence à la mémoire de TB Joshua