in

Un Algérien abandonne les Jeux olympiques plutôt que d’affronter un Israélien en judo

Un Algérien abandonne les Jeux olympiques plutôt que d'affronter un Israélien en judo

Le 2021-07-24 06:14:00, Un Algérien abandonne les Jeux olympiques plutôt que d’affronter un Israélien en judo

TOKYO – Un judoka algérien a choisi d’abandonner les Jeux olympiques de Tokyo plutôt que de frapper le tapis avec un Israélien.

C’était la deuxième fois en deux ans que Fethi Nourine, neuvième, se retirait d’une grande compétition de judo plutôt que d’affronter l’Israélien Tohar Butbul, sixième.

Nourine et son entraîneur, Amar Benikhlef, ont déclaré aux médias algériens qu’ils boycottaient Butbul pour soutenir les Palestiniens.

« Ma position sur la question palestinienne est ferme », a déclaré Nourine jeudi. « Je ne reconnaîtrai pas le drapeau israélien et je ne me salirai pas les mains avec. »

Benikhlef a déclaré « nous n’avons pas eu de chance avec le tirage au sort ».

« Nous avons un adversaire israélien, et c’est pourquoi nous avons dû prendre notre retraite », a déclaré l’entraîneur. « Nous avons pris la bonne décision. »

L’Algérien Fethi Nourine, concurrent de judo. Dossier Reuters

Il n’y a eu aucune réponse officielle des Israéliens, mais la Fédération internationale de judo a rapidement giflé Nourine et son entraîneur avec une suspension temporaire et a déclaré que les deux pourraient faire face à plus de sanctions après la fin des matchs.

« Ces actions ont été prises sur la base des déclarations officielles enregistrées de Fethi Nourine et d’Amar Benikhlef, qui ont été publiées dans les médias et qui sont en totale opposition avec la philosophie de la Fédération internationale de judo », a déclaré l’organisation dans un communiqué. « L’IJF a une politique stricte de non-discrimination, promouvant la solidarité comme principe clé, renforcée par les valeurs du judo.

En réponse, le comité olympique algérien a retiré l’accréditation des deux hommes et a prévu de les renvoyer chez eux.

Nourine avait fait face à un éventuel affrontement au deuxième tour lundi avec Butbul dans la division 73K. Son adversaire au premier tour était le Soudanais Mohamed Abdalrasool.

Il y a deux ans, Nourine s’est retiré des Championnats du monde de judoka 2019 lorsqu’il a affronté Butbul.

Le refus de l’Algérien de rivaliser avec Butbul pour la deuxième fois est intervenu le même jour où le directeur de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo a été licencié pour avoir fait une blague sur l’Holocauste lors d’un spectacle comique en 1998.

Au cours de la cérémonie vendredi, les organisateurs se sont arrêtés pour se souvenir des neuf membres de l’équipe israélienne qui ont été assassinés par des terroristes palestiniens lors des Jeux olympiques d’été de 1972 à Munich, en Allemagne.

Ce n’est pas la première fois que les judokas israéliens sont boudés par des rivaux des États arabes.

En 2016, lors des jeux au Brésil, un Égyptien qui a par la suite abandonné le sport a refusé de serrer la main d’un Israélien qui venait de le vaincre.

Et en avril, l’IJF a frappé la Fédération iranienne de judo avec une interdiction de quatre ans pour avoir exigé que ses athlètes refusent de combattre des adversaires israéliens.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
L'Algérie poursuit Reporters sans frontières pour Pégase

L’Algérie poursuit Reporters sans frontières pour Pégase

La Banque mondiale et la République du Congo signent un accord pour réduire les émissions de carbone et préserver les forêts

La Banque mondiale et la République du Congo signent un accord pour réduire les émissions de carbone et préserver les forêts