in

Un militant algérien se rend aux autorités – Erm News

Un militant algérien se rend aux autorités - Erm News

Actuexpress.net Le 2021-04-15 22:44:00, Un militant algérien se rend aux autorités – Erm News

Date de publication: 15 avril 2021 à 20h44 GMT

Date de mise à jour: 15 avril 2021 21:50 GMT

Le ministère algérien de la Défense a annoncé, jeudi, qu’un citoyen qui avait rejoint des groupes armés militants dans la région du Sahel s’était rendu à l’armée, dans la ville de «Bordj Badji Mokhtar», voisine du Mali.

Selon un communiqué du ministère rapporté par l’agence de presse algérienne, «dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et grâce aux efforts des intérêts sécuritaires du ministère de la Défense nationale, le militant nommé Bin Khaya Ibrahim« dénommé Ibrahim Biblik »s’est rendu mercredi. 14 avril 2021 aux autorités militaires de Bordj Badji Mokhtar dans la sixième zone militaire. ».

Il est le cinquième militant algérien à se rendre aux autorités de cette ville depuis le début de l’année.

Le ministère a annoncé qu’il était «en possession de deux fusils d’assaut Kalachnikov, de deux chargeurs et d’une quantité de munitions».

En revanche, l’armée algérienne a annoncé que ses unités avaient « arrêté six éléments de soutien aux groupes terroristes à Djelfa pendant la période du 7 au 13 avril ».

Les autorités utilisent généralement le terme «terroriste» pour désigner les militants extrémistes encore actifs dans l’après-guerre civile (1992-2002).

Depuis des mois, l’armée algérienne a doublé ses opérations de «contre-terrorisme» à travers le pays.

Depuis le 1er janvier, huit militants ont été tués dans des affrontements avec l’armée, selon le ministère de la Défense, et trois soldats ont été tués.

Malgré la Charte pour la paix et la réconciliation nationale conclue en 2005, qui visait à tourner la page de la «décennie noire» (1992-2002) qui a tué deux cent mille personnes, les groupes extrémistes armés sont toujours actifs dans le pays, notamment en l’est, où ils ciblent généralement les forces de sécurité.

Et l’armée algérienne a annoncé qu’elle avait réussi en 2020 à «neutraliser» 37 djihadistes, dont 21 avaient été «éliminés».

Il a annoncé qu’il en avait arrêté neuf, tandis que sept s’étaient rendus aux autorités militaires.

Et l’armée algérienne a annoncé qu’en 2019, elle avait pu éliminer 15 militants islamiques.

Selon les médias d’Etat, l’armée a contrecarré un plan de redéploiement d’al-Qaïda au Maroc après que son chef algérien, Abdelmalek Droukdel, ait été tué en juin par les forces françaises déployées dans le nord du Mali.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Avatar

L’Algérien Mahrez aide Man City à se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions

Polémique en Tunisie ... arracher les crocs d'un lion dans le programme de farces!

Polémique en Tunisie … arracher les crocs d’un lion dans le programme de farces!