in

Une réunion des pays voisins de la Libye en Algérie .. l’envoyé de l’ONU confirme que les élections auront lieu à temps | L’actualité de la Libye

Une réunion des pays voisins de la Libye en Algérie .. l'envoyé de l'ONU confirme que les élections auront lieu à temps |  L'actualité de la Libye

Rédaction Le 2021-08-30 20:48:05, Une réunion des pays voisins de la Libye en Algérie .. l’envoyé de l’ONU confirme que les élections auront lieu à temps | L’actualité de la Libye

Les ministres des Affaires étrangères des pays voisins de la Libye se sont réunis en réunion consultative dans la capitale algérienne aujourd’hui, lundi, pour discuter des moyens de soutenir la piste politique et d’organiser les élections libyennes à temps.

La rencontre s’est tenue au Palais des Conférences, à l’ouest de la capitale algérienne, en présence des ministres des Affaires étrangères de l’Algérie, de la Tunisie, de la Libye, de l’Egypte, du Soudan, du Niger, du Tchad et de la République démocratique du Congo, et avec la participation des Nations Unies, l’Union africaine et la Ligue arabe.

Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a déclaré que la sécurité et la stabilité de la Libye font partie de la sécurité et de la stabilité des pays voisins.

Il a assuré à Lamamra que la solution à la crise libyenne ne passera que par une voie libyco-libyenne avec le soutien de la communauté internationale.

Pour sa part, l’envoyé de l’ONU en Libye, Jan Kubis, a déclaré que tout le monde s’engage à tenir les élections à temps le 24 décembre, appelant à l’adoption rapide de la base constitutionnelle sur laquelle se tiendront les élections législatives et présidentielles.

Kubis a exhorté les pays actifs et voisins à envoyer des observateurs aux élections libyennes, et a appelé la Libye et les pays voisins à gérer efficacement les frontières conformément aux accords bilatéraux.

A son tour, la ministre libyenne des Affaires étrangères, Najla Al-Manqoush, a appelé dans son discours à organiser une conférence consultative pour discuter du dossier libyen, soulignant l’aspiration du gouvernement de son pays à un système politique démocratique et à la construction d’un partenariat avec les pays voisins.

Al-Manqoush a déclaré que la voie sécuritaire et militaire en Libye est le plus grand défi pour la sortie de son pays de sa crise actuelle, et que la présence continue de mercenaires en Libye constitue une menace pour toute la région.

interrogatoire du gouvernement

En revanche, la Chambre des représentants libyenne a reporté la remise en cause du gouvernement d’union nationale dirigé par Abdel Hamid al-Dabaiba, qui a été soumis par plusieurs députés au sujet de son précédent mandat.

Le porte-parole de la Chambre des représentants libyenne, Abdullah Blihaq, a déclaré que le report est intervenu en réponse à une demande officielle du gouvernement, qui souhaite clarifier les points d’interrogation en vue de préparer ses réponses.

Le porte-parole a indiqué que le Parlement discutera lors de sa session à Tobrouk (est de la Libye) du projet de loi pour élire la prochaine Chambre des représentants.

Après des années de guerre, la Libye connaît depuis des mois une percée politique.Le 16 mars, une autorité de transition élue (qui comprend un gouvernement d’union et un conseil présidentiel) a pris ses fonctions pour conduire le pays aux élections législatives et présidentielles du 24 décembre.

Plus de politique

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Des hommes armés inconnus tuent un chef peul dans la communauté Kwara

Des hommes armés inconnus tuent un chef peul dans la communauté Kwara

Encourageons davantage de membres de Boko Haram à se rendre, dit Lawan |  The Guardian Nigeria Nouvelles

Encourageons davantage de membres de Boko Haram à se rendre, dit Lawan | The Guardian Nigeria Nouvelles