in

Bardo : Tensions à l’Assemblée, Abdelfattah Mourou victime d’un malaise

Bardo : Tensions à l’Assemblée, Abdelfattah Mourou victime d’un malaise

Après une plénière marquée par de fortes tensions aujourd’hui, mercredi 19 juin 2019, Abdelfattah Mourou, vice-président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a été victime d’un malaise.

M. Mourou a eu son malaise après la suspension de la plénière. Des médecins ont été appelés de l’extérieur de l’Assemblée pour lui apporter les soins nécessaires.

Notons que la plénière, initialement consacrée à l’audition du ministre du Transport, a été interrompue plusieurs fois par des échanges d’accusations entre les députés.

Cela a commencé par l’intervention du député indépendant, Adnene Hajji, qui a accusé le vice-président de l’Assemblée de ne pas permettre à tous les députés de poser leurs questions et de faire preuve de partialité, notamment en ne transmettant pas toutes les demandes aux ministres auditionnés.

Adnene Hajji a ensuite accusé Abdelfattah Mourou d’être un lèche-bottes (sic!), ce qui a mis ce dernier hors de lui et l’a poussé à exiger des excuses officielles… ce qui n’eut pas lieu.

«Tais-toi ! Qui es tu pour me dire que je suis un lèche bottes, je n’ai embrassé ni pieds, ni mains, ni tête, et apprends à parler aux gens et à les respecter», a lancé Mourou, très en colère.

Après ce fâcheux incident, le député Salem Labiadh (bloc démocratique) a demandé à prendre la parole pour faire part d’un incident survenu la veille avec les députés du parti islamistes Ennahdha : il dit avoir été accusé à tort par Fathi Ayadi, membre du conseil de la choura, d’avoir refusé de réciter la Fatiha à la mémoire de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi. Ce qui lui valut, a-t-il affirmé, une campagne de dénigrement allant jusqu’aux menaces de morts, a-t-il dit, tout en accusant Ennahdha de salir les gens et d’attaquer gratuitement les personnes qui ne partagent pas leurs positions.

Cette intervention a provoqué la colère du bloc Ennahdha ce qui a engendré de fortes tensions et de nouvelles interventions de M. Mourou pour essayer de calmer les esprit. Mais la situation est devenue chaotique et ingérable. Ce qui a poussé M. Mourou d’arrêter la séance.

Ce spectacle va sans doute dégoûter davantage les Tunisiens de la politique et ternir encore à leurs yeux l’image de leurs élus.

Y. N.

L’article Bardo : Tensions à l’Assemblée, Abdelfattah Mourou victime d’un malaise est apparu en premier sur Kapitalis.

What do you think?

645 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Kapitalis

Written by Kapitalis

Kapitalis, le portail d’information dédié à la Tunisie et au Maghreb Arabe.

Tunisie : Boubaker Ben Akecha s’explique après son message à Wassim Herissi

L’Université Centrale classée au premier rang des établissements supérieurs privés en Tunisie par UniRank

L’Université Centrale classée au premier rang des établissements supérieurs privés en Tunisie par UniRank