in

Il avait plaidé en faveur des manifestants du Hirak / Le procureur adjoint près le tribunal de Sidi M’Hamed convoqué par sa tutelle

Une première dans les annales judiciaires/ Le procureur requiert l'acquittement pour 20 manifestants du Hirak :Algerie Focus France

Le procureur adjoint près le tribunal de Sidi M’Hamed, M. Sid Ahmed Belhadi – qui a surpris tout le monde, hier, en plaidant en faveur des 20 manifestants arrêtés lors du vendredi 50e à Alger – a été convoqué par l’inspection générale relevant du ministère de la Justice.  

À un certain moment, on avait interprété le geste du procureur de Sidi M’Hamed comme un signe d’ouverture, voire de changement. Certains l’ont expliqué par la volonté de cette cour de se refaire une virginité, elle qui se faisait appeler : « tribunal d’exception ».

En fin de compte, il n’en est rien ! Le service d’inspection générale relevant du ministère de la Justice n’a pas tardé à convoquer le procureur en question, afin qu’il s’explique sur les propos tenus lors de son réquisitoire. l’information qui a circulé toute la journée sur les réseaux sociaux a fini par être confirmé.

Durant l’audience, le représentant du ministère public avait requis l’acquittement des 20 manifestants et plaidé pour l’indépendance réelle de la justice et la fin de la politique des injonctions.

« Les Algériens marchent résolument vers une nouvelle Algérie où la justice sera libre et indépendante. Ils scandent des slogans dans ce sens. C’est pourquoi je prends mes responsabilités, en tant représentant du ministère public, et je refuse toutes les instructions et les injonctions venant d’en haut. En vertu du principe de l’indépendance de la justice, je demande l’application de la loi au profit de ces personnes. Le parquet demande l’acquittement », a-t-il dit lors de son réquisitoire hier.

What do you think?

362 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Actu-Maroc

Le partenariat Maroc-UE au centre d’entretiens de Benchaâboun à Bruxelles

Hamza Marzouk

les transactions atteignent 271,5 MD en 2019