in

Jhinaoui- Pompeo, ce mardi à Washington, en deuxième session du Dialogue stratégique tuniso-américain

Jhinaoui- Pompeo, ce mardi à Washington, en deuxième session du Dialogue stratégique tuniso-américain

Washington DC – Correspondance particulière pour Leaders. Le ministre tunisien des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui est attendu ce lundi 15 juillet dans la capitale fédérale américaine, à la tête d’une importante délégation, pour une visite de 3 jours, à l’invitation de son homologue, Michael Pompeo. Cette visite intervient à la faveur de la tenue de la deuxième session du Dialogue stratégique entre la Tunisie et les Etats-Unis et ce, pour la première fois de l’accession du président Donald Trump à la Maison Blanche, il y a trois ans et demi, le 20 janvier 2017. Couvrant divers aspects de la coopération bilatérale, politique, économique, commerciale, culturelle et sécuritaire, cette session sera ouverte ce lundi 15 juillet au  niveau des groupes de travail, et marquée par un entretien de haut niveau, mardi 16 juillet entre les ministres Jhinaoui et Pompeo.

Tunis et Washington accordent une grande importance à cette session annoncée de part et d’autre comme « intensive », devant « réaffirmer une amitié historique, une concertation continue et une coopération renforcée ».

Un soutien américain massif à la Tunisie

Dans une libre-opinion publiée dans The National Interest (et relayée en version française par Leaders), à la veille de la visite de Jhinaoui dans la capitale fédérale américaine, l’ancien ambassadeur des Etats-Unis à Tunis, Gordon Gray (2009 -2012) plaide en faveur d’un soutien américain massif à la Tunisie, multipliant les arguments appropriés. Il écrit notamment : « La Tunisie est un allié majeur non-membre de l’OTAN et le secrétaire d’Etat Pompeo devrait utiliser le dialogue stratégique pour réaffirmer l’engagement des États-Unis en faveur de la sécurité tunisienne en annonçant que le prochain budget de l’administration comprendra de solides niveaux de financement pour l’armée tunisienne.» «Le secrétaire américain Pompeo devrait annoncer, ajoute-t-il, que les États-Unis sont disposés à engager des négociations en vue d’un accord de libre-échange bilatéral. » L’ambassadeur Gray estime que « le secrétaire d’Etat Pompeo devrait également annoncer que le président Donald Trump invitera le président tunisien nouvellement élu à Washington au début de 2020. Cela enverrait un signal important – non seulement à la Tunisie, mais également à la population de l’Afrique du Nord, du Moyen-Orient et au-delà. … de la confiance des États-Unis dans le processus démocratique».

Congress, think tanks, et conférence ministérielle sur la promotion de la liberté de religion

Au cours de son séjour à Washington DC, le ministre des Affaires étrangères aura une série d’entretiens avec des membres du Congrès américains, sera l’invité de think-tanks et accordera des interviews à des journalistes des médias américains.
Aussi, le ministre Jhinaoui est invité par son homologue Pompeo à la deuxième conférence ministérielle sur la promotion de la liberté de religion que le Département d’Etat organise à Washington du 16 au 18 juillet, pour la deuxième année consécutive. Groupant plus de 1000 participants, la réunion ministérielle réaffirmera les engagements internationaux visant à promouvoir la liberté de religion pour tous. Elle favorisera un large débat sur les moyens de lutter contre la montée de l’antisémitisme et des comportements anti-islamiques, ainsi que l’extrémisme violent. Elle traitera également de la liberté religieuse et sécurité nationale.

 

What do you think?

189 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Leaders

Written by Leaders

Platinum Power s’associe au Chinois CFHEC pour un projet hydroélectrique de 300 M$

Platinum Power s’associe au Chinois CFHEC pour un projet hydroélectrique de 300 M$

L'ANME organise son la 2ème édition du forum des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique

Démarrage du plan de réforme du secteur de l’énergie en Tunisie