in

LE MINISTRE MOULAY HAFID EL ALAMY MENACE DE DÉMISSIONNER

Actu-Maroc

Le dossier de la révision de l’Accord de Libre Échange entre le Maroc et la Turquie est en train de prendre une tournure politique au Maroc avec un affrontement entre le PJD et le RNI.

Bien que tous deux soient partenaires au sein de la coalition gouvernementale? les relations solidaires entre les islamistes marocains et turcs de l’AKP pousse le PJD à se démarquer de la position de ce même gouvernement en volant au secours de la Turquie pour que l’accord ne soit pas révisé et pour que cesse les attaques du ministre du commerce et de l’industrie, El Alamy, issu du RNI, contre, selon lui, les intérêts des industriels turcs au Maroc qui profitent sans réelle contrepartie des avantages que leur confère l’accord de libre échange mal négocié par Rabat.
Pris entre les feux de tirs groupés au parlement de la part d’élus du PJD, le ministre EL Alamy est allé jusqu’à menacer de présenter sa démission s’il était empêché de poursuivre sa stratégie de défense des intérêts de l’économie marocaine. Ira-t-il jusqu’à joindre le geste à la parole?

Commentaires

What do you think?

278 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Le Courant Démocrate votera la confiance au gouvernement Fakhfakh

Le Courant Démocrate votera la confiance au gouvernement Fakhfakh

Enseignement privé : Ouverture d'une école canadienne à Ezzahra

Enseignement privé : Ouverture d’une école canadienne à Ezzahra