in

LE PÉDOPHILE KOWEÏTIEN DE MARRAKECH EN FUITE CRÉE UN MALAISE ENTRE RABAT ET SON PAYS

Actu-Maroc

L’affaire du pédophile de Marrakech qui continue de faire des vagues a débordé de son cadre judiciaire pour des conséquences sur le plan diplomatique entre le Maroc et le Koweit.

L’enquête pour déterminer les responsabilités dans sa fuite se poursuit sachant que le violeur d’une fille de 14 ans à bénéficié de la liberté provisoire sans faire l’objet d’une surveillance comme l’exige la loi, bien son passeport lui a été retiré. C’est l’intervention de son ambassade qui a permis de changer le cours des procédures en violant la loi pour lui permettre de rester en liberté avant de lui accorder un passeport de rechange qui lui a permis de quitter le territoire.

En pareil cas, le ministre des affaires étrangères,de la coopération n internationale et des résidents marocains à l’étranger, se doit de convoquer l’ambassadeur du Koweit et de lui demander de s’expliquer sur cette interférence dans la justice marocaine et sur sa complicité.
Mais le ministre, Bourita,reste silencieux et hésitant alors que le parlement est déterminé à lui demander de venir répondre aux questions des députés sur les tenants et les aboutissants de cette affaire.Le gouvernement a lui, précisé sa position par la voix de son porte-parole: pas question de se prononcer sur un sujet aux mains de la justice. Tout est dit.

Par Souad Lamrani

Actu-maroc.com

Commentaires

What do you think?

658 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Abdelkerim Harouni :’soit un gouvernement d’Union nationale ou la division’

Abdelkerim Harouni :’soit un gouvernement d’Union nationale ou la division’

Le SNJT dénonce "les violences policières" et exige le respect des libertés

Le SNJT dénonce « les violences policières » et exige le respect des libertés