in

Le procureur avait requis le maintien de son dossier au pénal / La chambre d’accusation (cour d’Alger) a rejeté la demande :Algerie Focus France

Affaire Karim Tabbou / Le dossier transféré au tribunal correctionnel :Algerie Focus France

La chambre d’accusation (cour d’Alger) a tranché en faveur du transfert du dossier de Karim Tabbou en correctionnelle. Le procureur de la République avait fait appel, il y a quelques jours, afin de maintenir le dossier de Tabbou au pénal.

La requête formulée par le procureur a donc été rejetée, a indiqué le Comité national pour la libération des détenus (CNLD). La même source a indiqué que la demande de libération de Karim Tabbou a, cependant été rejetée.

Le CNLD appelle à maintenir la mobilisation jusqu’à la libération de tous les détenus du Hirak.

Karim Tabbou avait été arrêté par des agents en civil le 11 septembre 2019, devant son domicile (Douera dans la banlieue d’Alger). Il a par la suite été placé en détention provisoire à la prison de Koléa pour « atteinte au moral des troupes de l’ANP ».

La cour de Tipaza avait décidé de le remettre en liberté provisoire le 2 octobre dernier. Quatorze heures plus tard, il avait été arrêté une seconde fois toujours devant son domicile et selon les mêmes procédés et reconduit à la prison de Koléa.

Karim Tabbou est l’une des figures emblématiques (si ce n’est la plus importante) du mouvement populaire. Depuis son arrestation, les manifestants n’ont cessé de réclamer sa libération qualifiant l’homme politique d’« otage ». Karim Tabbou est très apprécié pour son franc parlé, ses positions politiques tranchées et sa proximité avec les citoyens.

What do you think?

658 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Actu-Maroc

Règlement du conflit au Sahara : ce que demande le président algérien à l’ONU

Actu-Maroc

ANNULATION DU GRAND PRIX AUTOMOBILE DE MARRAKECH