in

les défis qui attendent les nouveaux magistrats nommés par Félix Tshisekedi – Jeune Afrique

les défis qui attendent les nouveaux magistrats nommés par Félix Tshisekedi – Jeune Afrique

Le président congolais Félix Tshisekedi, à Berlin, le 15 novembre 2019.

Le président congolais Félix Tshisekedi, à Berlin, le 15 novembre 2019. © Michael Sohn/AP/SIPA

Le président Félix Tshisekedi a procédé à la nomination des chefs d’offices et des juridictions au sommet du pouvoir judiciaire. Ces six nouveaux magistrats parviendront-ils à améliorer l’efficacité de la justice dans un pays où les scandales de corruption éclatent à répétition ?


Le président Félix Tshisekedi, qui avait bâti sa campagne électorale autour du thème de l’État de droit, était particulièrement attendu sur la question. Après concertation avec ses partenaires du Front commun pour le Congo (FCC), le chef de l’État a finalement procédé à la nomination de six chefs d’offices et des juridictions au sommet du pouvoir judiciaire. À ce titre, ils deviennent membres du bureau du Conseil supérieur de la magistrature.

Deux changements notables parmi cette nouvelle composition : les départs de Flory Kabange Numbi, qui avait notamment mené des enquêtes ayant écarté Moïse Katumbi de la course à la présidentielle de 2018, et de Jérôme Kitoko Kimpele, qui avait confirmé en 2011 l’élection controversée de Joseph Kabila à la présidence de la République.

De nombreux défis attendent ces nouveaux hauts fonctionnaires. Le plus gros chantier concerne l’impunité des crimes économiques, notamment les soupçons de détournement et de blanchiment de capitaux. Les affaires des 15 millions de dollars présumés disparus des comptes du Trésor et celle de la dette qui oppose la Gécamines à l’homme d’affaires israélien Dan Gertler sont particulièrement dénoncées par la société civile.

« L’un des chantiers est celui de la lutte contre la corruption et les crimes économiques. Les anciens membres de ces juridictions n’avaient pas considéré ce thème comme l’une de leurs priorités », insiste Georges Kapiamba, président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice.

What do you think?

658 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Elyes Fakhfakh présentera, vendredi, la formation de son gouvernement au président de la République

Elyes Fakhfakh présentera, vendredi, la formation de son gouvernement au président de la République

Les surveillants et surveillants généraux en une grève les 26 et 27 février

Les surveillants et surveillants généraux en une grève les 26 et 27 février