in

Buhari soumettra un budget supplémentaire pour renforcer la sécurité – Lawan

Buhari soumettra un budget supplémentaire pour renforcer la sécurité - Lawan

Actuexpress.net Le 2021-04-03 20:42:47, Buhari soumettra un budget supplémentaire pour renforcer la sécurité – Lawan

*** Les élites lancent l’alarme pour diviser le Nigéria

Budget 2021Le président Muhammadu Buhari présente le budget 2021 à l’Assemblée nationale.

Par Henry Umoru – Abuja

Le président du Sénat, le sénateur Ahmad Lawan, a révélé que le président Muhammadu Buhari soumettrait plus tard ce mois-ci un budget supplémentaire à l’Assemblée nationale pour demander plus de fonds pour lutter contre l’insécurité dans certaines régions du pays.

Le président du Sénat, qui a également sonné l’alarme que certaines élites envisagent de diviser le pays, a déclaré que ceux qui étaient derrière les agitations de la minorité étaient des élites mécontentes déterminées à satisfaire leurs intérêts égoïstes au détriment de la majorité des Nigérians.

Lawan, qui a souligné l’importance de l’unité dans le développement national, a déclaré que ceux qui réclamaient l’éclatement du pays faisaient partie de la vaste minorité.

»Il a déclaré que l’unité du Nigéria continuerait d’être le point central de l’Assemblée nationale en garantissant l’équité, la justice et l’équité dans toutes les régions du pays.

Lawan, qui a fait la divulgation en s’adressant aux journalistes de sa ville natale de Gashua, a déclaré que l’Assemblée nationale ne reculerait devant rien pour garantir que la normalité et la sécurité soient rétablies dans les États confrontés à des défis tels que les enlèvements, l’insurrection, le banditisme et le militantisme.

Selon le président du Sénat dans une déclaration de son assistant spécial à la presse, Ezrel Tabiowo, le président du Sénat a déclaré: «Concernant la question de la sécurité, je pense que l’Assemblée nationale a beaucoup fait dans ce domaine en travaillant avec le Le bras exécutif du gouvernement et, récemment, lundi environ, le président de la Chambre des représentants et moi-même avons rencontré M. le Président, et le centre de notre discussion était la sécurité du pays.

«Comment engageons-nous la sécurité de ce pays? C’est un problème tenace, mais ce n’est pas un problème qui ne peut être résolu.

«Avec la nomination des nouveaux chefs de service, nous avons vu de nouvelles stratégies et Monsieur le Président et l’Assemblée nationale travailleront pour fournir plus de ressources dans le budget supplémentaire que la présidence soumettra peut-être ce mois-ci à l’Assemblée nationale.

«Nous (l’Assemblée nationale) sommes prêts à donner toutes les ressources possibles à nos agences de sécurité pour lutter et rétablir la normalité dans toutes les régions du pays, qu’il s’agisse d’insurrection, de banditisme, de militantisme ou d’enlèvement.

«Nous pensons que nous devons avoir la sécurité avant que la vie puisse être meilleure, parce que vous ne pouvez rien faire ou attirer des investissements étrangers directs, même l’agriculture devient impossible dans certains États en raison du niveau d’insécurité.

«La sécurité est donc essentielle. Il est essentiel et nécessaire de rétablir la normalité dans ce domaine et, Monsieur le Président, a donné aux chefs de la sécurité six semaines pour rétablir la sécurité dans nos zones rurales, en particulier parce que la saison des pluies viendra très bientôt – peut-être dans les deux prochains mois. et sans sécurité dans les zones rurales, il n’y aura pas d’agriculture.

«Et quand il n’y a pas d’agriculture, notre sécurité alimentaire sera menacée et notre situation sécuritaire sera encore plus compliquée.»

Il a déclaré: «Le Nigéria continuera d’en être un. Ce que nous devons toujours souligner, c’est l’équité, la justice et l’équité envers tous, pour tous.

«Je pense que c’est une voie à suivre, probablement la seule à faire pour que tout le monde se sente à sa place.

«Cette administration a fait beaucoup dans ce domaine, si vous regardez la propagation des projets du gouvernement fédéral à travers le pays, vous conviendrez avec moi que le gouvernement fédéral n’a favorisé aucune partie du pays.

«Je pense que le gouvernement fait beaucoup pour assurer une répartition équitable des projets à travers le pays.

«Je crois que l’unité de ce pays continuera d’être notre objectif principal. De temps en temps, vous entendez des gens parler de l’établissement de leur propre pays ou de la sécession.

«Je crois que la majorité des Nigérians croient qu’ils devraient rester ensemble – et je veux dire les Nigérians ordinaires. Ce sont des gens qui croient en l’unité de ce pays.

«Mais c’est aux élites que réside le problème, les élites vous diront que non, nous devons faire sécession. Je crois que nous devons être justes envers la multitude de Nigérians – ces gens ordinaires du Nigéria. Ce dont ils ont besoin, c’est du leadership.

«Nous devons leur donner un leadership, un leadership équitable. Si nous avons des problèmes, nous devrions pouvoir en discuter.

«Nous ne devons pas négliger les gens lorsqu’ils se plaignent, mais ce n’est probablement pas la position la plus populaire des gens de n’importe quelle partie du pays.

« Donc, je crois que l’unité de ce pays n’est pas négociable. »

Vanguard News Nigeria

What do you think?

19 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Un rappeur originaire de Nice en prison en Tunisie pour abus de confiance

Un rappeur originaire de Nice en prison en Tunisie pour abus de confiance

La mission Zamalek reviendra d'Algérie demain. Le contrat de "Razzaq Cissé" est documenté et sécurisé

La mission Zamalek reviendra d’Algérie demain. Le contrat de « Razzaq Cissé » est documenté et sécurisé