in

Crise du PDP au Niger: le groupe se bat contre la décision du comité dirigé par Saraki

Crise du PDP au Niger: le groupe se bat contre la décision du comité dirigé par Saraki

Actuexpress Le 2021-03-25 20:07:30, Crise du PDP au Niger: le groupe se bat contre la décision du comité dirigé par Saraki

La faction du Parti démocratique populaire, PDP, dirigée par Tanko Beji, dans l’État du Niger, a rejeté les recommandations du comité dirigé par le sénateur Bukola Saraki pour rétablir la normalité au sein du parti.

La faction jeudi dans une déclaration signée par son responsable des médias, Yahaya Mohammed Usman et mise à la disposition des journalistes à Minna, a déclaré que la décision pourrait être testée devant un tribunal pour renforcer la constitution du parti et son obéissance à l’état de droit et aux principes démocratiques.

Il convient de rappeler que le Congrès de l’État du PDP qui comptait deux principaux candidats, Tanko Benji, président sortant du parti cherchant un second mandat, et Alhaji Mukhtar Ahmed a été reporté en raison de la violence qui a bloqué l’exercice.

La faction a décrit les recommandations comme inconcevables, inouïes et ne supportant ni le bon sens ni la logique.

«La décision du comité de réconciliation dirigé par Saraki selon laquelle les deux candidats à la présidence du parti au Niger devraient« démissionner »sans autre raison que la satisfaction d’un vœu pieux est par la présente rejetée et, si nécessaire, pourrait être testée devant un tribunal de loi pour renforcer la constitution du parti et son obéissance à la primauté du droit et aux principes démocratiques.

«Le comité qui s’est joint à bord Un an après les deux concurrents; Bar Tanko Beji et l’ingénieur Muktar Ahmed ont acheté et rempli des formulaires de nomination, ne peuvent pas demander aux personnes qui ont acheté des formulaires PDP de contester des postes de se retirer sans raison », selon le responsable des médias de Tanko Beji.

La déclaration a ajouté: «C’est encore pire quand il était clair que l’objectif était d’arrêter l’avocat Tanko Beji par tous les moyens; si vous prenez en compte que Engr. Mukhtar Ahmed et le Dr Babangida Aliyu ont correctement anticipé le résultat de toutes les réunions du comité des semaines avant qu’une telle décision ne soit annoncée et même «divulgué» devant le sénateur Bukola Saraki et d’autres membres du comité lors d’une réunion.

Le groupe a insisté, «nous maintenons notre position, et si nous devons proposer 100 fois, nous nommerons l’avocat Tanko Beji comme notre candidat, encore et encore. Ne fais pas d’erreur ».

Il a ensuite ajouté que la nomination ne pouvait être annulée ou confirmée que par un congrès libre, juste et transparent, et non par un comité de réconciliation ou tout autre comité.

What do you think?

25 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
En Tunisie, l'éclipse de la fête nationale

En Tunisie, l’éclipse de la fête nationale

La République du Congo signe un accord sur la révocation des licences de minerai de fer avec Sangha Mining