in

Des voyageurs de Lagos et d’Abuja bloqués en tant que manifestants sur l’autoroute de la communauté d’Ekiti

Des voyageurs de Lagos et d'Abuja bloqués en tant que manifestants sur l'autoroute de la communauté d'Ekiti

Actuexpress Le 2021-08-15 19:49:41, Des voyageurs de Lagos et d’Abuja bloqués en tant que manifestants sur l’autoroute de la communauté d’Ekiti

Des mouvements de véhicules et d’autres activités ont été immobilisés dimanche à Lagos, Abuja et Kwara, laissant les voyageurs bloqués à la suite de la protestation massive des habitants d’Ilasa Ekiti, contre le déménagement de l’Autorité de développement du conseil local du sud-est d’Ekiti (LCDA), de la communauté.

Dimanche, les habitants de la communauté qui protestaient contre le déménagement de l’Autorité de développement du conseil local du sud-est d’Ekiti (LCDA), à proximité d’Isaya Ekiti, avaient barricadé la route principale menant à l’État de Kogi empruntée par les voyageurs à destination et en provenance d’Abuja à Lagos.

Les efforts déployés par un détachement de police dirigé par l’officier de police divisionnaire de la région pour rétablir la normalité ont été repoussés par des manifestants en colère qui ont insisté pour montrer leur mécontentement face au déménagement du siège de la LCDA.

Certains des manifestants portaient des pancartes avec des inscriptions disant : « Nous disons non au vol à la lumière du jour, Ilasa Ekiti doit être le siège d’Ekiti Sud-Est LCDA, ni plus ni moins », « c’est mal et inhumain de changer le siège de LCDA », « Changer le siège de LCDA à Isaya Ekiti comble de l’insensibilité », au milieu des chants de solidarité.

S’adressant à des journalistes, l’un des dirigeants de la communauté et fonctionnaire à la retraite, M. Olowookere Akin, a expliqué qu’Ilasa était le siège de la LCDA en 2014 avant sa suspension par l’administration dirigée par Ayodele Fayose.

Il a également affirmé qu’Ilasa restait le siège de la nouvelle LCDA jusqu’à ce que des forces puissantes de l’autre communauté s’en emparent. «Je doutais que le gouverneur Fayemi soit au courant du bricolage et c’est pourquoi nous avons estimé que nous devions montrer notre mécontentement à travers cette manifestation.

Puisque nous ne pouvons pas avoir accès à lui en privé, alors il entendra notre cri à travers ce média. Il doit donc réparer le tort en le renversant. Si nous ne pouvons pas avoir le siège de la LCDA, alors personne ne l’aura.

S’adressant également à des journalistes, le président national de l’Union de développement d’Ilasa, M. Tajudeen Olutope Ahmed, Esq a insisté sur le fait qu’Ilasa avait été le siège naturel de l’ensemble des communautés de la circonscription de l’État 2, désormais composée de la LCDA.

Il a noté que la communauté d’Isaya qui héberge désormais le siège de la LCDA a récemment obtenu l’autonomie en 2019, ajoutant qu’avant cette date, la communauté ne faisait qu’une partie de Kota Ekiti.

« Lors de la rédaction du projet de loi pour la LCDA, Ilasa Ekiti était le siège. Nous ne nous sommes réveillés que le 12 août en lisant une déclaration du procureur général et commissaire à la justice, Wale Fapohunda, indiquant que le siège est Isaya Ekiti.

« Nous, les habitants d’Ilasa Ekiti dans la zone de gouvernement local d’Ekiti Est, sommes consternés et dévastés de lire le communiqué de presse daté du 12 août 2021 publié par le bureau du président du comité de mise en œuvre de la zone de développement du conseil local (LCDA), qui est également l’honorable Procureur général et commissaire à la justice dans l’État d’Ekiti.

« Contrairement à ce qui figurait dans le projet de loi de 2021 sur la création de zones de gouvernement local supplémentaires dans l’État d’Ekiti (deuxième amendement) : n° 9 de 2021, qui était une loi visant à modifier la création d’une zone de gouvernement local supplémentaire dans l’État d’Ekiti (amendement) Loi, 2014 ; le prétendu communiqué de presse du président du comité de mise en œuvre de la LCDA a fait d’Isaya Ekiti le siège de la LCDA du sud-est d’Ekiti.

« Nous résisterons à toute tentative de localiser le siège du gouvernement local d’Ekiti Est et de la LCDA d’Ekiti Sud-Est à Omuo-Ekiti. L’emplacement prétendu d’Ekiti South East LCDA à Isaya Ekiti revient à localiser à la fois le siège du gouvernement local d’Ekiti East et d’Ekiti South East LCDA dans le même Omuo Ekiti.

« C’est pour nous intenable, repoussant, draconien, injuste, injuste, inacceptable et condamnable.

« La seule chose qui puisse apaiser notre peuple, garantir la paix est que le nécessaire soit fait en renversant le siège de la LCDA à Ilasa. Nous ne pouvons pas être sous Isaya, une communauté récemment créée.

« Il doit être ici ou nulle part. Nous ne ferons pas partie de la LCDA à moins que son capital ne soit situé ici à Ilasa. Dans l’alternative, nous souhaitons rester avec le gouvernement local d’Ekiti East.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Vingt et un jours que le palais du Bardo est fermé : La Tunisie suspendue à la parole présidentielle

Vingt et un jours que le palais du Bardo est fermé : La Tunisie suspendue à la parole présidentielle

FilGoal |  Nouvelles |  Dialogue dans le joule

FilGoal | Nouvelles | Dialogue dans le joule