in

IPOB et ESN vont donner l’enfer aux terroristes peuls dans le sud-est – Nnamdi Kanu

IPOB et ESN vont donner l'enfer aux terroristes peuls dans le sud-est - Nnamdi Kanu

Rédaction Le 2021-04-24 16:02:54, IPOB et ESN vont donner l’enfer aux terroristes peuls dans le sud-est – Nnamdi Kanu

Nnamdi Kanu, le chef des peuples autochtones du Biafra, IPOB, a déclaré samedi que le groupe était prêt à donner un enfer aux terroristes peuls dans le sud-est.

Kanu a juré que le terroriste peul ne envahirait pas le sud-est tant que le réseau de sécurité oriental, ESN et l’IPOB existent toujours.

Il a déclaré cela en réponse aux attaques contre les agents de sécurité par les marchands de bétail au marché artisanal d’Enugu.

S’exprimant par l’intermédiaire du porte-parole de l’IPOB, Emma Powerful, Kanu s’est demandé pourquoi le gouvernement de l’État d’Enugu et les services de sécurité n’avaient pas agi à la suite de l’incident.

Une déclaration de Powerful se lit comme suit: «Nous, la famille mondiale des peuples autochtones du Biafra (IPOB) dirigée habilement par notre grand et indomptable chef Mazi Nnamdi Kanu, avons observé avec amusement l’attaque récente contre la police nigériane et les responsables du gouvernement de l’État d’Enugu par des bergers terroristes peuls et des vendeurs de bétail au marché artisanal d’Enugu. Nous sommes surpris que les vampires aient soudainement retourné leurs armes contre leurs amis. Qu’est ce qui ne s’est pas bien passé?

«Alors que nous réfléchissons encore à ce qui a dû mal tourner entre les deux anciens alliés, de nombreuses questions nous agitent toutes en même temps. Pourquoi le gouverneur en pleurs en charge de l’État d’Enugu a-t-il refusé de mobiliser l’armée nigériane de 82 divisions et le commissaire de police pour déployer leurs hommes contre les maraudeurs? Où sont les tants militaires qu’ils ont utilisés pour bombarder des agitateurs biafraens non armés et des jeunes Igbo effectuant des exercices matinaux à Emene où des partitions ont été envoyées dans leur tombe prématurée?

«Où est le DSS spécialisé dans l’enlèvement d’agitateurs biafraens non armés? Où sont les avions militaires à la recherche du personnel d’ESN et bombardant des Biafrans innocents à Orlu?

«Maintenant que le serpent qu’ils ont nourri est devenu un python, pourquoi ont-ils perdu le courage de l’apprivoiser? Le véhicule de police a été détruit et les bulldozers du gouvernement ont été examinés par des personnes identifiées qui n’ont pas changé d’emplacement au moment même où nous écrivons, mais aucune arrestation n’a été effectuée 48 heures après l’attaque. Sans les agitateurs du Biafra, tous les commerçants du marché se seraient refroidis dans les cellules de la police et de l’armée. C’est dommage! »

Il a également réprimandé les gouverneurs du sud-est et les dirigeants Igbo qui se sont opposés aux opérations d’ESN.

Le leader de l’IPOB s’est demandé pourquoi le groupe de sécurité formé par les gouverneurs, Ebubeagu, a été docile dans le Sud-Est.

Il a ajouté: «Honte aux gouverneurs du Sud-Est, aux dirigeants Ohanaeze et Igbo qui ont trahi l’IPOB en raison d’intérêts politiques égoïstes. Vous vous êtes opposé à la formation d’ESN et traquez quotidiennement le personnel qui joue sa vie pour défendre notre terre, mais vous êtes au lit avec l’ennemi. Maintenant que vous savez que les ennemis que vous avez aidé à préparer ont la témérité et la sophistication nécessaires pour résister aux agences de sécurité, que faites-vous pour vous préparer à l’invasion de nos communautés?

«Lorsque notre vaillant personnel d’ESN affrontait les terroristes à Nsuka, au lieu de soutenir nos hommes, le gouverneur dans sa lâcheté habituelle est resté muet pendant que l’armée nigériane se mobilisait contre nos hommes qui luttaient pour défendre notre terre ancestrale contre les sangsues. La récolte actuelle de gouverneurs du Sud-Est est un énorme embarras pour Ndigbo. Ils ne comprennent pas le temps.

«Où est leur Ebubeagu na Ebubeoke na Ngwere? Il est temps de les mobiliser contre les bandits peuls brandissant l’AK-47 au marché artisanal ENUGU. Ils sont occupés à rassembler les noms des membres présumés de l’IPOB et des agents d’ESN tandis que les terroristes sont occupés à amasser des armes et à s’emparer de nos terres.

«Mais malgré la faiblesse et la trahison de nos gouverneurs et de l’élite politique, nous promettons l’enfer aux terroristes peuls du Biafra. Leur mission de conquête est morte à leur arrivée. Aucun pouce de terre du Biafra ne sera pris par eux tant que l’IPOB et l’ESN existent! »

What do you think?

24 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Les Algériens retournent dans les rues en refusant les réformes promises - BloombergQuint

Un pays pétrolier n’est plus? Les exportations d’énergie algériennes diminuent rapidement – BloombergQuint

تونس.. القضاء العسكري يتخلى عن قضية الخياري لعدم الاختصاص والأخير

Tunisie. La magistrature militaire a abandonné l’affaire Khayari faute de juridiction, et cette dernière est « libre et libre »