in

Je n’ai tiré sur personne depuis que j’ai rejoint la police, dit un officier honoré par Sanwo-Olu

Je n'ai tiré sur personne depuis que j'ai rejoint la police, dit un officier honoré par Sanwo-Olu

Actuexpress.net Le 2021-04-20 13:56:00, Je n’ai tiré sur personne depuis que j’ai rejoint la police, dit un officier honoré par Sanwo-Olu

Sunday Erhabor, un surintendant adjoint de la police, harcelé par un automobiliste à Lagos, affirme n’avoir jamais tiré sur personne depuis qu’il a rejoint la police nigériane (NPF) en 1992.

Une vidéo de la façon dont un homme qui avait été arrêté pour conduite contre la circulation par des agents de la brigade d’intervention rapide (RRS) avait agressé deux policiers armés avait fait surface sur les réseaux sociaux.

Le chauffeur, identifié comme un certain Victor Ebhomenyen, a été vu en train de pousser Erhabor, qui était armé d’un fusil AK-47, par la poitrine alors qu’il tentait de le pousser au sol.

Dans un entretien avec The Punch, Erhabor a déclaré qu’il avait été confronté à des affrontements de citoyens, mais qu’il n’avait jamais pensé à utiliser son fusil à de tels moments.

«Je suis entré dans la Gendarmerie le 1er juin 1992; J’ai environ cinq ans avant la retraite. Dieu m’a gardé au travail », a-t-il dit.

«Un s’est produit pendant que j’étais au FESTAC. Nous étions en mission squelettique d’arrêt et de fouille le long de la route d’Okota. J’ai arrêté une voiture, avec une femme et son mari assis sur les sièges avant. Puis la femme est descendue et a crié: « Pourquoi nous arrêtez-vous? » Ensuite, elle m’a giflé au visage. Je suis resté silencieux et me suis dirigé vers l’homme et lui ai demandé: «Es-tu le mari de cette femme? Il a dit oui.’ J’ai alors dit: «  La façon dont cette femme m’a giflée, je veux qu’elle vous gifle également de la même manière si en fait vous êtes un homme.  » Ce n’était qu’une de ces rencontres.

«J’ai été confronté à de nombreuses situations humiliantes, mais j’ai toujours gardé mon calme et je n’ai pas lâché ma puissance contre de telles personnes. En tant que fonctionnaire, on est forcément confronté à des situations différentes, notamment sur le terrain.

«J’ai dit à mes garçons de filmer l’homme. Je leur ai également dit que personne ne devrait toucher l’homme parce que quelque chose n’allait pas chez lui et qu’il ne devrait pas le laisser mourir entre nos mains.

«Dieu nous en préserve, je n’ai jamais tiré sur personne auparavant. Oui, je ne l’ai jamais fait. Quoi que vous fassiez à quelqu’un, quelqu’un doit vous le faire. En fait, je déteste ces sessions qui nécessitent un tournage. Tirer sur des gens n’est pas de bon augure. Chaque jour, avant toute opération, je prie Dieu qu’il ne me permette pas de faire face à une situation qui me justifierait de tirer.

L’automobiliste a été arrêté, tandis que Babajide Sanwo-Olu, gouverneur de l’État, honoré Erhabor pour son professionnalisme face à la provocation.

What do you think?

25 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Je suis heureux de rejoindre le plus grand club d'Algérie - Joseph Esso

Je suis heureux de rejoindre le plus grand club d’Algérie – Joseph Esso

La Tunisie ... contrecarre un "complot terroriste" visant un quartier général de la sécurité - Erm News

La Tunisie … contrecarre un « complot terroriste » visant un quartier général de la sécurité – Erm News