in

Je ne contesterai pas le résultat de l’élection bye de samedi – candidat d’APC

Je ne contesterai pas le résultat de l'élection bye de samedi - candidat d'APC

Actuexpress.net Le 2021-03-29 05:38:05, Je ne contesterai pas le résultat de l’élection bye de samedi – candidat d’APC

Le Comité d'examen de la constitution d'APC sollicite les contributions des membres du parti

Mascot Kalu, le candidat du All Progressives Congress (APC) à l’élection partielle de samedi dans la circonscription fédérale d’Aba North / Aba South, a déclaré qu’il avait accepté le résultat du scrutin.

Kalu est arrivé loin derrière avec 3 674 voix derrière le candidat du Parti démocratique populaire (PDP), M. Chimaobi Ebisike, qui a sondé 10592 pour devenir vainqueur de l’exercice.

Le directeur du scrutin, le professeur Fidelis Okpata, a annoncé le résultat du scrutin vers minuit samedi.

Le candidat de la Grande Alliance tous progressistes, M. Destiny Nwagwu, a sondé 1 584 personnes pour occuper la troisième position.

Réagissant au résultat du sondage, Kalu a exclu une action en justice pour contester le résultat, mais a noté qu’il avait suffisamment de preuves pour le faire.

Dans un message qu’il a fait circuler aux journalistes à Abia, il a déclaré: «Même si nous avons suffisamment de preuves pour réclamer notre mandat, nous n’irons pas en justice.

«Il s’agit de permettre au gagnant de se concentrer et de fournir une bonne représentation et une bonne infrastructure aux bonnes personnes d’Aba.

«Une fois de plus, je remercie le peuple Aba d’être venu voter en masse pour l’APC et je félicite le gagnant, Chimaobi Ebisike et PDP.

«Ce n’est pas parce qu’ils ont gagné, mais parce que c’est gentil de le faire.»

Kalu, qui est le frère cadet du whip en chef du Sénat et ancien gouverneur d’Abia, le sénateur Orji Kalu, a dénoncé le niveau de brutalité, de violence et de trucage qui aurait caractérisé le scrutin.

Il a déclaré que l’évolution malheureuse exigeait «un examen plus approfondi de nos lois électorales.

«Chaque pays est propre à ses habitants. Les Nigérians devraient soutenir la loi électorale en cours de modification car elle nous aidera à renforcer notre démocratie.

«La loi électorale telle qu’elle est affaiblit les agences de sécurité en armes face à la violence dans les urnes et doit donc être revue», a ajouté Kalu.

Il a déclaré que l’élection était terminée et a appelé les membres d’APC et ses partisans «à accepter le résultat de l’élection de bonne foi.

«Alors que l’opposition voulait à tout prix les élections, nous avons choisi la vie plutôt que l’effusion de sang et avons donc gagné des vies et perdu les sondages. Pour nous, c’était une plus grande victoire », a-t-il ajouté.

Vanguard News Nigeria

What do you think?

21 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
الإخوانيان الجزائريان عبد الرزاق مقري وعبد الله جاب الله

Les Algériens sur le discours des Frères musulmans sur la «laïcité»: affaires électorales

Le point de vue du Guardian sur la France et l’Algérie: briser le silence | Colonialisme